4 conseils pour bien préparer son entretien annuel d'évaluation

Par Charlotte Arce
Publié le 24 novembre 2013

4 conseils pour bien préparer son entretien annuel d'évaluation

4 conseils pour bien préparer son entretien annuel d'évaluation

© iStock
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Souvent considéré comme stressant, l'entretien annuel d'évaluation est devenu, au fil des années, un passage obligé pour de nombreux salariés. Face à leur manager, ces derniers font le bilan de l'année qui vient de s'écouler, et évoquent leurs perspectives et aspirations professionnelles. Voici 4 conseils à suivre pour bien préparer votre entretien annuel d'évaluation (et le réussir).

 

Démystifier l'entretien d'évaluation

Votre entretien d'évaluation est fixé à la semaine prochaine et d'avance, vous tremblez comme une feuille à l'idée de devoir essuyer les reproches de votre boss. Pourquoi ne pas essayer de relativiser pour aborder plus sereinement l'entretien ? Certes, passer un entretien au cours duquel votre supérieur fera le bilan de votre année professionnelle est toujours stressant. Dites-vous alors qu'il ne s'agit, comme pour l'entretien d'embauche, que d'un exercice de rhétorique de plus. Et que plus vous vous rongerez les sangs, plus vous avez de risques de perdre vos moyens.

Au contraire, si vous abordez cet entretien sereinement, vous aurez plus de chance d'apparaître confiant et réfléchi aux yeux de votre boss. Débarrassé de votre stress, vous aurez aussi plus de chance de vous justifier si votre patron vous fait des remontrances, ou d'exposer posément vos revendications professionnelles et autre prétention salariale. D'ailleurs, rappelle Cadremploi.fr, l'entretien d'évaluation est aussi souvent un mauvais moment à passer pour celui qui le dirige. Il n'est en effet jamais facile d'émettre des critiques ou d'annoncer une mauvaise nouvelle.

>> 5 étapes pour réussir son entretien annuel d'évaluation <<

Se poser au préalable les bonnes questions

La réussite de son entretien annuel d'évaluation suppose un minimum de préparation et surtout, elle nécessite que l'on se pose en amont les bonnes questions.

« Sur quels points essentiels va porter cet entretien ? » « Ai-je réussi à remplir les objectifs qui m'avaient été fixés l'an dernier ? » « Si ce n'est pas le cas, pour quelles raisons ? » « Comment y remédier ? »

Et parce que l'entretien annuel est aussi l'occasion pour les salariés de faire le point sur leur avancement de carrière, n'oubliez pas ce que vous, vous attendez de cet entretien. Quels sont vos objectifs ? Une augmentation de salaire, une formation, davantage de responsabilités ?

Pour ne pas « subir » cet entretien annuel d'évaluation, et en être pleinement acteur, notez l'ensemble des points que vous souhaitez aborder en entretien, ainsi que ceux qui demandent à être éclaircis. N'hésitez d'ailleurs pas à vous munir de vos notes pendant l'entretien. Non seulement cela lui prouvera que vous l'avez préparé, mais aussi que vous vous investissez dans votre travail.

>> Entretien annuel : les secrets pour bien négocier son salaire et des primes <<

Être préparé aux reproches (et les accepter)

Malgré votre bonne volonté, vous n'avez pas réussi à atteindre les objectifs que vos employeurs vous avaient fixé l'an dernier. Préparez-vous alors mentalement à essuyer les remontrances de votre hiérarchie, à les accepter… mais aussi à vous justifier auprès de celle-ci !

Comment ? En vous reportant à la grille d'évaluation fournie par votre entreprise. Grâce à cette dernière, vous pourrez prendre conscience des missions que vous avez brillamment exécutées durant l'année qui vient de s'écouler, mais aussi celles que vous n'avez pour le moment pas réussi à relever.

Vous appuyer sur la grille d'évaluation vous permettra d'accepter avec humilité vos erreurs et vos échecs, mais de proposer des solutions pour atteindre rapidement les objectifs qui vous ont été fixés.

>>
Savoir se vendre en entreprise : les 5 clés du marketing de soi <<

 

Rester positif et motivé

Enfin dernier conseil, n'oubliez pas de rester positif et motivé ! Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas parvenu à mener à bien toutes les missions que l'on vous avait confiées que vous êtes un mauvais employé. Lors de votre entretien annuel d'évaluation, n'oubliez pas de rappeler à votre boss que vous êtes quelqu'un de sérieux. Montrez-lui que vous vous investissez dans l'entreprise et que vous avez envie d'évoluer en étant force de proposition.

>> Comment motiver un collaborateur démotivé ? <<

 

VOIR AUSSI

5 conseils pour bien négocier son augmentation de salaire
Négocier son salaire : trois erreurs à éviter

Évolution professionnelle : nos conseils pour booster votre carrière

Prétentions salariales : 5 conseils pour savoir ce que je vaux

 

Commenter

2 commentaires

omaha - 26/11/13 09:22
nous ici c'est vite fait, comme il s'agit de contrat à l'année pas besoin de passer ce type d'entretien
Mathieu Viltart - 23/01/14 00:41
Je vous remercie pour cet article synthétique, une force de proposition intéressante sera de solliciter en conclusion : un entretien d'évolution de carrière. Si possible et nécessaire, il peut servir à conclure sur un accord d'avantage positif : http://www.conseil-en-evolution-professionnelle.fr/ Bon courage à tous et à toutes !

Rechercher sur @WORK

ex: SARL, maternité, Licenciements...

Seriez-vous prêt(e) à vous former grâce aux cours en ligne augmentés (MOOC) ?

Recevoir la newsletter

Les Coachs

Claire Chatelain
Claire Chatelain
Marc Roussel
Marc Roussel
Sabine  Judkiewicz
Sabine Judkiewicz
Fermer