Comment survivre en open space ?

Comment survivre en open space ?
Comment survivre en open space ?

Vivre en société nous impose certaines règles de savoir-vivre. Lorsque vous travaillez en open space, vous retrouvez ces différents codes. Car si un tel espace facilite la collaboration, il implique surtout une cohabitation…

A lire aussi
Quatre commandements pour survivre à un trajet en métro
Mag
Quatre commandements pour survivre à un trajet en métro

UN OPEN SPACE, POUR LE MEILLEUR...ET POUR LE PIRE

Si vous travaillez dans un bureau, deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous disposez de votre propre espace personnel fermé et physiquement délimité, soit vous évoluez dans un espace ouvert, plus communément appelé « open space ». Aujourd’hui, bien qu’ils n’aient jamais été très populaires en France, les open space se retrouvent dans plus de 60 % des entreprises du pays. Ils séduisent en effet pour des raisons économiques car ils permettent d’installer davantage de personnel dans moins de mètres carrés. Par ailleurs, la liste de leurs avantages est infinie… mais il en est de même pour celle de leurs inconvénients.
Bien sûr, les open space favorisent l'entraide et la convivialité entre les différents collaborateurs et participent à l’émergence d’un esprit d’équipe. Mais avec un espace vital réduit, il est parfois difficile de trouver sa place et de se concentrer. Conversations téléphoniques professionnelles ou privées de vos collègues, confidences entre les uns et les autres, passages : les sources de distraction sont nombreuses, rendant parfois laborieux l’accomplissement d’une tâche.
De plus, en raison de cette promiscuité, la moindre de vos paroles peut être entendue, le moindre de vos gestes vu, vous donnant ainsi le sentiment d'être surveillé par Big Brother. Sur ce point, n’ayez aucune inquiétude, vos collègues ont certainement mieux à faire qu’épier vos faits et gestes. Pour le reste, lisez ces quelques conseils. Ils vous aideront à survivre dans votre open space.

8 CONSEILS POUR SURVIVRE

Marquez votre territoire : Ne pas avoir de pièce attitrée ne signifie pas ne pas avoir son espace au sein d’une entreprise. Et pour que celui-ci soit clairement défini, n’hésitez pas à le personnaliser. Pour ce faire, customisez votre ordinateur par exemple. Aménagez votre bureau avec des objets personnels, des photos ou accrochez posters et cartes postales sur « votre » mur. Attention, fixez-vous des limites, il ne s’agit pas de reproduire la décoration de votre salon !

Pièce commune, oui. Bureau commun, non ! Puisque vous travaillez dans une pièce commune, les seuls espaces privés dont vos collègues et vous-même disposiez sont vos bureaux respectifs. Evitez donc d’aller sans cesse piocher documents et/ ou matériels chez le voisin. A à la longue, ce comportement peut agacer. Faîtes en sorte d’avoir vos propres fournitures. Et lorsque vous n’avez vraiment pas le choix, demandez systématiquement la permission avant de vous servir.

Soyez organisé : Classer, jeter, ranger, c’est participer au bien-être de tous. Vous éviterez ainsi les documents qui s’égarent et les tensions qui vont avec. Si vous êtes du genre désordonné, astreignez-vous à un ménage bimensuel de votre espace de travail et de ses alentours.

Sachez vous faire oublier : Atténuez au maximum les sources de bruit. Evitez par exemple de laisser sonner votre téléphone portable. D’ailleurs, préférez le mode vibreur ou silencieux. N’hésitez pas, non plus, à vous isoler pour passer des appels privés susceptibles de durer plusieurs minutes, surtout si vous avez tendance à parler fort. En bref, prenez en compte la concentration de votre entourage. L’objectif n’est évidemment pas de respecter un silence absolu digne d’un lieu de recueillement. Cependant, sachez vous montrer discret lorsque la situation l’exige.

La musique est votre alliée : Si travailler en musique ne vous pose pas de problème, ce peut-être une alternative au brouhaha ambiant. Branchez vos écouteurs (évidemment indispensables) sur votre lecteur mp3 ou directement sur votre ordinateur, vous serez ainsi isolé des conversations alentours et parviendrez à vous concentrer plus facilement. Ne réglez toutefois pas le volume trop fort. En effet, vous êtes sur votre lieu de travail et devez être disponible et alerte si l’un de vos collègues a besoin de vous.

Adaptez vos horaires : Si vous avez de réelles difficultés de concentration, mettez-vous en léger décalage par rapport aux autres. Tentez d’arriver plus tôt le matin pour profiter de quelques minutes au calme et organiser votre emploi du temps. De même, prenez votre pause déjeuner une demi-heure avant vos collègues. Vous pourrez ainsi jouir d’une bonne heure de tranquillité au cours de la journée.

Respectez les autres : D’une manière générale, évoluer en open space fait appel aux mêmes règles de bonne conduite qu’implique la vie en communauté. En les respectant, vous respecterez, par la même occasion, le travail de vos collègues qui ne manqueront pas de vous rendre la pareille.

Ne blâmez pas votre open space : Enfin, ne rendez pas votre open space responsable de votre mal-être professionnel, si tel est votre cas. Le premier garant de la bonne ambiance de travail et du niveau de stress est votre manager. Concernant votre vie dans cet espace ouvert, avec une pointe d’organisation, elle ne pourra être qu’un long fleuve tranquille…

Marie-Laure Makouke

VOIR AUSSI

Rester concentré au travail

S'épanouir dans le travail en équipe

La tenue vestimentaire au bureau

Comment bien s'intégrer dans son nouveau travail ?