Des américains prônent la malbouffe pour provoquer Barack Obama

Des américains prônent la malbouffe pour provoquer Barack Obama
Des américains prônent la malbouffe pour provoquer Barack Obama
Dans cette photo : Barack Obama
Excédés par les campagnes de lutte contre l’obésité, certains américains ont décidés de revendiquer leur droit à la malbouffe… en s’empiffrant de hamburgers.
A lire aussi
Ces candidates qui vont bousculer les élections américaines
News essentielles
Ces candidates qui vont bousculer les élections...

Alors qu’aux Etats-Unis, la première dame a fait de la lutte contre l’obésité l’un de ses chevaux de bataille, des Américains se sont emparés de la question pour témoigner de leur mécontentement politique. Contre toute attente, la malbouffe est donc devenue un acte patriotique pour les opposants de Barack Obama. Ainsi, au Heart Attack Grill (Grill de la crise cardiaque, en français), les hamburgers sont gratuits du matin au soir… à condition de peser plus de 175 kilos !
De plus, Jon Basso, le propriétaire du restaurant, propose à ses clients, déjà obèses, des milk-shakes ayant le pourcentage de matière grasse le plus élevé au monde et des hamburgers « quadruple XL » aux pains luisants de graisse. Mais la provocation ne s’arrête pas là. Une fois toute cette nourriture ingurgitée, les clients incapables de se déplacer, sont reconduits jusqu’à leur voiture… en fauteuil roulant ! Et si pour Jon Basso, cette initiative est « un bras d’honneur au mouvement diététique », institué par Michelle Obama, il faut néanmoins préciser que cet ancien franchisé d’un programme de perte de poids est… mince !

Marie-Laure Makouke

 

MAIS AUSSI :

La revanche des femmes rondes

Obésité : la Grande-Bretagne veut éduquer les parents

Les chaînes s'animent autour de l'obésité

À voir
Aussi