Trouver des financements pour créer votre entreprise

Trouver des financements pour créer votre entreprise

Vous voilà prête à vous lancer, votre business plan en poche... mais où trouver les financements ? N’hésitez pas à frapper à toutes les portes pour combiner les ressources !

Epargne personnelle

La vôtre, celle de vos proches et/ou celle de vos associés si vous en avez... A vous de savoir convaincre !


EDEN

Le dispositif d'avance remboursable EDEN (Encouragement au Développement des Entreprises Nouvelles) est proposé par l’Etat à certaines catégories de la population, notamment les bénéficiaires de revenus de solidarité, demandeurs d’emplois de plus de 50 ans et certaines catégories de personnes de moins de 30 ans. L’EDEN consiste en un prêt de 6 000 euros sans intérêt, d'une durée maximale de 5 ans, et dont le remboursement démarre 12 mois après le lancement de l’activité.

Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes (FGIF)

Fonds de garantie pour la création, la reprise et le développement d’entreprises à destination des entrepreneuses. le FGIF propose une garantie aux femmes créatrices d'entreprise, pour des prêts bancaires de 5 000 euros minimum, accordés aux entreprises de moins de 5 ans et destinés aux fonds de roulement ou à des investissements.

Prêt à la Création d’Entreprise (PCE)

Crédit de 2 000 à 7 000 euros sur 5 ans, destiné aux jeunes entreprises (de 0 à 3 ans) et arrivant en complément d’un financement bancaire dont le montant sera au moins deux fois égal au montant du PCE. Ce prêt est accordé sans caution personnelle et est garanti par Oséo .


Finance solidaire

Plusieurs organismes proposent des prêts d’honneur aux créateurs d’entreprise. L’Adie , présente dans une vingtaine de villes en France, propose des crédits d’un montant moyen de 3 000 € aux demandeurs d’emploi souhaitant créer leur entreprise ; chez France Initiative le montant moyen du prêt sera de 7 000 €, dans le Réseau Entreprendre, de 24 000 €. Enfin, France Active propose à la fois du crédit classique, des prêts d’honneur, du capital risque et de la garantie bancaire.

Prêt bancaire

Certaines banques, impliquées dans une démarche d’économie solidaire, sont plus enclines que d’autres à (s’)investir dans des projets de création d’entreprise... Renseignez-vous auprès de la vôtre ! Pour la convaincre, peut-être aurez-vous besoin de vous tourner, au préalable, vers des organismes proposant des garanties de prêt bancaire, comme France Active ou Oséo, qui se porteront garant du remboursement de votre prêt auprès de votre banque.

Participation au capital

Votre projet de création d’entreprise peut intéresser des investisseurs professionnels, appelés « capital-risqueurs », et dont l’activité consiste à prendre des participations minoritaires et temporaires dans le capital d'entreprises naissantes mais à très fort potentiel de développement.

Le capital-risqueur, se rémunère sur la plus value réalisée sur ses investissements... Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de  l’Association Française des Investisseurs en Capital ou bien encore sur celui de CDC Entreprises .

Le Club Cigales, constitué d’épargne collectée auprès de ses membres, finance des projets de création d’entreprise, tout comme le réseau Femmes Business Angels, qui met en relation des femmes investisseurs avec des porteurs de projets.

Quand les investisseurs sont votre grand-mère, votre cousin germain ou votre fille ainée, le capital risque devient  le « love money » !

D'autres aides existes pour vous aider à créer votre entreprise, découvrez-les !

VOIR AUSSI

Comment financer son entreprise sur internet ?
Le plan de financement : une étape importante de votre création d'entreprise
4 erreurs à ne pas faire sur votre business plan