Construire un réseau : nos conseils pour pratiquer la mise en relation

Construire un réseau : nos conseils pour pratiquer la mise en relation
Construire un réseau : nos conseils pour pratiquer la mise en relation
Que vous vouliez trouver un emploi, changer de job ou décrocher une promotion, tout le monde vous le dira, ce qui aide le plus c'est « d'avoir un réseau ». Immédiatement vous pensez à votre maigre stock de cartes de visite professionnelles et vous vous dites qu'il y a du boulot. Pourtant ce n'est ni difficile ni fatigant de se constituer un réseau, voici ce qu'il faut savoir et comment il faut procéder.
A lire aussi
Rédiger un CV : nos conseils rubrique par rubrique
Mag
Rédiger un CV : nos conseils rubrique par rubrique


Les 3 raisons principales évoquées par ceux qui n'ont pas de réseau sont :
1. Je suis introverti, je n'aime pas aller vers les gens sans raison
2. Je suis débordé, je n'ai pas le temps d'écumer les lieux de rencontres professionnelles
3. Je suis isolé, je n'ai pas beaucoup d'occasions de faire des rencontres

Ces contraintes sont sans doute un frein pour devenir célèbre mais pas pour se construire un réseau.  

En effet, contrairement à une croyance répandue, avoir un réseau ce n'est pas avoir un nombre impressionnant de personnes auprès de qui on s'oblige régulièrement à « faire sa promotion ». Oubliez les conseils classiques tels que « ne déjeunez jamais seul », « mettez-vous constamment en avant », « ne ratez pas les pots après le boulot » qui peuvent vite tourner au cauchemar pour peu que vous ayez le goût de l'isolement ou charge de famille.
Il y a une manière très simple et redoutable d'efficacité pour se constituer un réseau sans se forcer, sans jouer un rôle et sans avoir l'impression d'être un manipulateur : il suffit de pratiquer la mise en relation des autres.

Aussi étrange que cela puisse paraître, il s'agit de vous oublier et de vous concentrer sur les personnes que vous connaissez pour identifier qui aurait bénéfice à rencontrer qui. Votre voisin cherche un architecte et votre collègue vient de faire construire sa maison ? Mettez-les en contact. Cette rencontre ne vous apportera rien dans un premier temps mais elle constituera une maille de réseau. Maille après maille, vous tisserez une toile de relations où chacun vous sera reconnaissant et se montrera prêt à vous faire bénéficier à son tour de ses relations.

Voici 4 conseils pour bien pratiquer la mise en relation des autres

1) Soyez désintéressé
Ne cherchez pas a priori votre intérêt, mettez les gens en relation pour le simple plaisir d'être utile ou d'aider. C'est votre sincérité et votre absence d'arrière-pensées qui motiveront le renvoi d'ascenseur. Peu importe que vous ne voyiez pas a priori comment ou quand cette action pourrait un jour vous être utile, le charme du réseau c'est qu'il est totalement imprévisible. En mettant en relation votre dentiste avec un ami spécialiste des finances des professions libérales, vous allez peut-être rencontrer le frère de votre dentiste et découvrir qu'il est DRH d'une boîte qui recherche des gens de votre profil.

2) Soyez sélectif
Il n'y a rien de pire qu'une personne qui vous inonde de mises en relation mal ciblées. Il ne s'agit pas d'envoyer à votre ancien collègue qui vient d'ouvrir une agence immobilière toutes les amies de votre mère qui se demandent si après 20 ans passés à s'occuper de leur famille ce ne serait pas un métier idéal pour elles. Ne vous fixez pas des quotas mensuels de mise en relation bénévole, limitez-vous à ce qui a du sens.

3) Soyez curieux
Lorsque vous rencontrez quelqu'un, plutôt que de lui parler de vous, faites-le parler de lui. Interrogez-le sur ce qu'il fait, ce qui le passionne, ce qui l'anime ou ce qui le tracasse. C'est ainsi que vous recueillerez les informations qui vous permettront d'identifier la pertinence des mises en relation. De plus, en permettant à votre interlocuteur de parler d'abord de lui, vous le mettrez dans un état d'esprit positif à votre égard.

4) Soyez patient
Vous le savez, ce n'est pas quand on a besoin d'un réseau qu'il faut se mettre à le constituer. Il faut du temps pour que les mises en relation que vous faites de-ci de-là fassent leur effet et pour que votre réseau commence à prendre vie. Alors commencez le plus vite possible, prenez plaisir à tisser votre toile et détendez-vous. Le jour où vous en aurez besoin, votre réseau vous soutiendra.

En synthèse, la manière la plus efficace de se constituer un réseau, c'est de contribuer à augmenter le réseau des autres.

VOIR AUSSI

Entretien annuel d'évaluation : les secrets pour négocier son salaire et des primes
5 clés pour changer de job sans se tromper
Entretien d'embauche : les 5 attitudes qui vous trahissent
Chômage, trou dans le CV, accident de parcours : comment en parler en entretien