Entretien d'embauche : 3 conseils pour préparer le second entretien

Par Charlotte Arce
Publié le 9 janvier 2014

Entretien d'embauche : 3 conseils pour préparer le second entretien

Entretien d'embauche : 3 conseils pour préparer le second entretien

© Wavebreak Media
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Vous avez passé un entretien pour un poste que vous convoitez et, à votre plus grande joie, vous êtes recontacté et invité à vous rendre à une seconde entrevue. Si vous avez réussi l'étape stressante du premier entretien avec brio, tout n'est pas encore joué. Qu'attendre de ce second entretien d'embauche et surtout, comment vous y préparer ? Trois conseils pour vous démarquer.

 

Faites le bilan de votre premier entretien

Ce n'est pas parce que vous êtes convoqué pour un deuxième entretien que la partie est gagnée. Bien au contraire ! Certes, le fait que vous figuriez dans la short list prouve que votre profil a intéressé le recruteur, que vous avez su le convaincre de votre professionnalisme et de votre motivation. Mais il faut évidemment prendre en considération que vous n'êtes sûrement pas le seul candidat au poste à avoir été recontacté par l'entreprise.

Le tout est donc maintenant de vous démarquer de vos concurrents. Comment ? D'abord en faisant le bilan de votre première entrevue avec le recruteur. Comment vous a-t-il présenté l'entreprise, le service dans lequel vous travaillerez, le poste que vous briguez ? Quelles questions vous a-t-il posées ? Quelles réponses y avez-vous apportées ? Y-a-t-il des points importants que ni vous, ne le responsable RH n'avez pensé à aborder ?

Pour être pleinement acteur du deuxième entretien et maximiser vos chances de faire mouche auprès du recruteur, n'hésitez pas non plus à approfondir vos recherches sur la boîte dans laquelle vous postulez, sur sa culture d'entreprise, sur ses dirigeants, ses services, ses produits… Si ce n'est pas déjà fait, lisez attentivement le site Internet de l'entreprise, renseignez-vous l'histoire de l'entreprise, son chiffre d'affaires, etc. Bien connaître la politique de l'entreprise est un plus indéniable pour le second entretien. Le recruteur qui vous recevra y verra sûrement une preuve supplémentaire de votre sérieux et de votre motivation.

>> Entretien d'embauche : 8 conseils pour adopter la bonne attitude face à un recruteur <<

Préparez-vous à répondre à des questions plus spécifiques

Il est fort probable que, lors du premier entretien que vous avez passé, vous n'ayez rencontré que le responsable des ressources humaines. Et si celui-ci a évidemment trouvé votre profil intéressant, il sera sans doute, lors de cette seconde entrevue, accompagné de votre futur N + 1 pour avoir la confirmation que votre candidature est la plus à même de correspondre au poste.

Préparez-vous donc à devoir répondre à des questions plus spécifiques et pratiques sur vos aptitudes et votre disponibilité : « Pourquoi votre profil nous intéresserait-il ? » « Pourquoi vous et pas un autre ? » « Que feriez-vous si vous ne vous entendez pas avec un collègue ? » Mais aussi : « Êtes-vous prêt à faire des heures supplémentaires ? » « Quel est votre niveau en anglais ? » « Maîtrisez-vous tel logiciel ? »

>> Les bonnes réponses aux questions pièges en entretien <<

Attendez-vous aussi à vous voir poser les mêmes questions que lors de votre premier entretien d'embauche ! Car si votre futur supérieur n'était pas présent, il y a fort à parier qu'il cherchera, lui aussi, à s'enquérir de vos qualités et de vos défauts ou de connaître votre plan de carrière. Il faudra donc que vous adressiez une nouvelle fois une réponse à ces questions, tout en veillant à les reformuler pour ne pas être redondant.

>> Entretien d'embauche : 8 questions que le recruteur n'a pas le droit de vous poser <<

Posez des questions sur le poste et ses missions

Comme lors de votre premier entretien d'embauche, poser des questions lors de la seconde entrevue est essentiel, puisqu'elles prouvent au recruteur votre implication dans le processus de recrutement et votre motivation. Pour ne pas « subir » l'entretien, n'hésitez donc pas à préparer quelques questions à l'avance.

>> Entretien : quelles questions poser au recruteur ? <<

D'autant que le second entretien d'embauche permet généralement d'entrer dans le vif du sujet. Certaines questions, concernant notamment les heures de travail, le nombre de jours de congés, les conditions salariales, les avantages en nature, et qu'il vaut mieux éviter de poser lors d'une première entrevue, peuvent ici être abordées.

Veillez aussi à poser des questions précises sur le poste et les missions qui vous incomberont. Si le DRH qui vous avait précédemment reçu n'était pas nécessairement en mesure de vous répondre avec précision, ce sera le cas de votre futur manager opérationnel.

« Quelles informations supplémentaires pouvez-vous me donner sur le poste ? » « Comment préférez-vous fonctionner avec vos collaborateurs ? » « Quelles seront mes responsabilités ? » « Sous quels délais attendrez-vous les premiers résultats ? »

Surtout, évitez de poser les mêmes questions que lors du premier entretien d'embauche. Enfin, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de vos interlocuteurs sur la suite du processus de recrutement.

>> Entretien d'embauche : les cinq attitudes qui vous trahissent <<

Voir aussi :  emploi    travail    carrière    entretien   
 

Commenter

0 commentaire

Rechercher sur @WORK

ex: SARL, maternité, Licenciements...

En tant que femme, avez-vous déjà eu le sentiment d'être victime de discrimination au travail ?

Recevoir la newsletter

Les Coachs

Marc Roussel
Marc Roussel
Evelyne  Rys
Evelyne Rys
Sabine  Judkiewicz
Sabine Judkiewicz
Fermer