Chute de cheveux : pourquoi perd-on ses cheveux en automne ?

Par Marine Deffrennes
Publié le 28 septembre 2011

Sur la brosse, l'oreiller, les vêtements, dans la baignoire ou le lavabo, vos cheveux traînent partout et ça vous inquiète. Faut-il s'alarmer quand on perd des grosses quantités de cheveux lorsqu’arrive l’automne ? Et le reste de l’année ? Terrafemina fait le point avec Stéphane Giacobi, thérapeute capillaire de la Clinique du cheveu.  

Chute de cheveux : pourquoi perd-on ses cheveux en automne ?

Chute de cheveux : pourquoi perd-on ses cheveux en automne ? © Pixland

 

Pourquoi perd-on ses cheveux ?

Nous perdons tous 50 à 100 cheveux par jour. En cause : le renouvellement des cycles capillaires. Nos bulbes sont des organes vivants, comme les racines d’un arbre, ils se nourrissent de vitamines, de minéraux et d’oligoéléments. Le cycle de vie d’un cheveu dure environ 8 ans et comprend trois phases :
-  la croissance (3 mois)
-  la vie (5, 7 ans)
-  la mort du bulbe (3 mois)
Pendant cette dernière phase, le bulbe ne fabrique plus de cheveu : le cheveu tombe, puis le bulbe se régénère pour permettre au cheveu de renaître.

Comment expliquer les chutes de cheveux saisonnières ?

Au printemps, mais surtout en automne, nous perdons plus de cheveux, et pour certaines personnes ces pertes sont très abondantes. Ces chutes s’expliquent tout simplement par les variations hormonales provoquées par les changements de saison. Ce qui explique pourquoi les femmes, plus sujettes à ces variations en œstrogène et progestérone, perdent plus leurs cheveux que les hommes. Les bulbes sont très sensibles à ces variations hormonales, qui accélèrent la phase de mort du cheveu. Ces variations diffèrent d’une personne à l’autre, et ne durent pas plus d’un mois ou deux.

A quel moment faut-il s’inquiéter ?

Tant que la chevelure ne perd pas vraiment en volume, cela signifie qu’elle continue de se renouveler. Au contraire, en cas de perte de volume notoire, on peut soupçonner un problème dans les cycles capillaires, qu’il faudra traiter en institut.

Quels autres facteurs « anormaux » peuvent entraîner la perte de cheveux ?

En temps normal, nous en perdons en effet une certaine quantité, mais des circonstances liées à l’alimentation ou à la psychologie peuvent accélérer la chute des cheveux :
-  les carences en vitamines, minéraux et oligoéléments. Ce sont souvent des régimes alimentaires mal adaptés. Chez les jeunes ou les très jeunes filles, on constate des chutes importantes de cheveux.
-  des régimes draconiens
-  le stress et les troubles psychologiques. Dans ce cas, la perte de cheveux n’est pas facile à traiter et le problème se résorbe différemment selon les individus. La pelade par exemple, est plus souvent observée chez les adolescents et correspond souvent à une période de mal-être, chez les adultes elle peut être la conséquence d’un état dépressif ou d’un choc psychologique. Le cheveu repousse mais le délai varie selon les personnes, cela peut être très long.
-  certains traitements médicaux
-  les produits anesthésiants

Pourquoi perd-on ses cheveux après un accouchement ?

C’est encore une question de variation hormonale, et ces chutes de cheveux plus intenses peuvent aussi avoir lieu au cours de la grossesse. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, sauf si l’on ne constate pas d’amélioration au bout d’un an ou deux.

Qu'en est-il de la chute des cheveux à la ménopause ?

C’est très variable en fonction des femmes et de l’entretien du cheveu tout au long de la vie. On peut constater à la fois des chutes et un changement d’aspect. Ils deviennent alors plus fins, plus fourchus et secs. Mais tous ces symptômes se traitent facilement en institut.

Quels sont vos conseils pour entretenir nos cheveux tout au long de leur vie ?

La meilleure façon est de connaître son cheveu et d’utiliser des produits adaptés. Pour cela il faut faire un bilan dans un institut capillaire. Quand on n’a aucun problème, on peut utiliser les produits de la grande distribution, mais pour des soucis récurrents comme les cheveux gras, les pertes de cheveux, les cheveux secs ou les pellicules, il vaut mieux se fier à des spécialistes. Un vrai traitement du cheveu dure au moins 6 mois, car cela correspond à la durée moyenne d’un cycle. Il faut savoir qu’une mauvaise alimentation (entraînant des carences), les colorations de mauvaise qualité, les défrisages trop fréquents, les lissages ou les rajouts agressent les cheveux, et réduisent leur cycle de vie. On ne peut pas s’en passer, mais il ne faut pas en abuser et privilégier des produits et traitements de qualité.

Remerciements à la Clinique du cheveu

VOIR AUSSI

Comment prendre soin de ses cheveux après l’été ?
Soin des cheveux : dites adieu aux cheveux ternes
Lissage brésilien : le secret des cheveux lisses

Voir aussi :  sante    beauté    cheveux   
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Perdez-vous vos cheveux en automne ?
           
 

Commenter

25 commentaires

zaphira - 28/09/11 14:04
Perdre des cheveux est normal et comme il est bien expliqué dans le texte, tant qu'il n'y a pas perte de volume il ne faut pas s'inquiéter.
sandrine6405 - 28/09/11 14:48
Il est vrai que chaque année, je m'inquiète quand je vois le nombre de cheveux que je perds par rapport aux autres saisons
angel95 - 28/09/11 14:50
c'est vrai moi je perd très souvent mes cheveux! encore pire sous la douche des fois cela minquiete.
sandrine6405 - 28/09/11 14:55
c est surtout mon mari qui rale quand il doit nettoyer le siphon de la douche ! nous sommes trois filles et les cheveux longs
angelabeille - 29/09/11 08:00
50 a 100 cheveux ? mince, avec nos trois tetes de filles, ca va boucher encore le siphon et faire hurler mon chéri ! sans parler des chats et du chat qui eux aussi s'y mettent !
nadine - 13/10/11 18:59
depuis bien 2 mois je perds mes cheveux d'une manière assez impressionnante et moi qui avait des cheveux épais j'ai remarqué une nette diminution, je me suis assez renseigné sur le net que les produits des dermato et de la pharmacie ne font rien ! j'ai décidé d'employer les grands moyens et fouillant sur le net, et depuis quinze jours je trouve que j'en perds moins, j'utilise des shampoing bio (aucoeurdesracines.com) tant pis pour la pub mais ils sont supers ! je me suis mise aux colorations végétales depuis peu (les vraies en poudre que je fais faire chez un coiffeur), acupuncture, euphytose, magnésium marin, spiruline, acérola, levure de bière revivifiable, teinture mère d'alfalfa, ampoules d'oligosol de zinc+sélénium, prêle et ortie, gel d'aloe vera, gelée royale en petit pot, orthébio capillaire, silicium organique de loïc le ribault, lobamine cystéine, supprimer les produits laitiers d'origine vache remplacé par lait d'avoine bio riche en calcium, c'est sûr que cela revient cher mais ça marche !! alors j'ai voulu en faire profiter d'autres ! j'ai 41ans et les alopécies chez les femmes sont horribles, poudre de cumin, gel d'aloe vera à boire de purealoé, bonne lecture et espère que cela en aidera d'autres !!
fleurs06 - 27/10/11 16:18
En ce qui me concerne, c'est souvent dans la douche que j'en perds, et aussi un peux quand je me brosse les cheveux ... Merci pour toutes ces informations !
julls - 28/10/11 11:09
je perds pas mal mes cheveux, ma mère a souvent râler à cause de cela mais bon je ne peux pas y faire grand chose. je sais que les brushings n'aide pas mais tant que je n'en perds pas trop je continu de faire avec
magdu08 - 07/12/11 18:11
lorsque je perds mes cheveux plus souvent que la normal j'ai peur qu'il ne repoussent pas mais il y a toujours une explication
ladymam - 20/12/11 22:43
je perd aussi beaucoup de cheveux on en retrouve partout , mais ils repoussent a une vitesse folle , je ne me fait donc pas de soucis
angel95 - 21/12/11 09:55
J'ai jamais vue la différence moi je perd tellement mes cheveux !
country33 - 28/12/11 22:29
Quand je me douche j'en perds pas mal mais aussi quand je me brosse les cheveux, et j'en retrouve pleins sur les vêtements également.
sandrine6405 - 28/12/11 22:31
heureusement que l on ne perd pas nos cheveux ainsi tout au long de l'année sinon nous serions toutes chauves
rosemary - 28/12/11 23:03
Bien c'est comme pour la chute des feuilles en automne hein... ah nons c'est pas trop ça.. merci pour ces explications.
paulhan2night - 02/01/12 21:37
pas évident de garder de beaux cheveux à longueur d'année
debonmatin - 05/02/12 12:16
Si j'ai l'impression que ça chute trop, je préfère les couper une dizaine de centrimètres, ça aide toujours.
jujuleretour - 08/02/12 21:56
Parce que nous sommes des arbres ??? Mais pourquoi ai-je répondu une telle ânerie ??? Non je ne sais pas pourquoi nous perdons nos cheveux en automne , je vais lire l'article pour savoir de quoi il retourne ,,,
rosemary - 10/02/12 19:47
pas évident d'avoir les cheveux qui tombent et les traitements sont peu efficace et cher surtout.
linelu7 - 06/04/12 21:53
ah bon? je n'avais pas remarqué que l'on perdait plus de cheveux en automne. il faut dire que j'ai une sacrée tignasse . . . . . . . .. . .
alexandrine - 28/05/12 22:54
Je me suis toujours demandé pourquoi c'était à cette époque que je perdais plus de cheveux que d'habitude et cela commençait à m'inquiéter. Je constate que c'est dû aux changements hormonaux.
country33 - 28/05/12 23:00
Pour le moment j'ai perdu énormément de cheveux mais les nouvelles très mauvaises de ces jours ci ont accéléré ce processus. Un gros choc souvent fait ça aussi.
ladymam - 08/08/12 11:58
j 'en pard tout au long de l 'année , mais ils repoussent aussi tôt , j 'en ai donc une bonne tignasse .
angelabeille - 05/09/12 08:39
Oh je pensais pas qu'un traitement du cheveux etait de 6 mois.. quand je le fais c'est un mois en hiver et un mois en été ! J'en suis bien loin ! Pour cela qu'ils sont abimés alors...
Fleurdesmontagn - 12/05/13 06:49
Merci pour cet article qui nous donne une idée de ce qui nous arrive avec nos cheveux! C'est bien de comprendre certaines choses et c'est intéressant aussi!
linelu7 - 16/05/13 22:08
ça commence à m'inquiéter cette histoire et je vais faire une petite cure pour remettre mes cheveux et mes ongles d'aplomb.

les femmes de l'année

Entreprises partenaires

Fermer