La chromothérapie : origine, propriétés et applications

La chromothérapie : origine, propriétés et applications
La chromothérapie : origine, propriétés et applications
Cette pratique date de l’Égypte ancienne et sert à soigner par les couleurs en permettant d'équilibrer un organe, apaiser une douleur ou un déséquilibre émotionnel en utilisant les qualités vibratoires propres à chaque nuance de couleur.
A lire aussi
Batman: Arkham Origins & Candy Crush : top applications gratuites iPhone & iPad
high tech
Batman: Arkham Origins & Candy Crush : top applications...

Les origines :


La chromothérapie nous vient d'Avicenne (980-1037) philosophe, écrivain, médecin et scientifique Perse. Il enseignait le fait que la couleur pouvait avoir une importance vitale dans le diagnostique et le traitement des maladies. Il établira l'un des premiers tableaux de correspondance entre la couleur et la température du corps ainsi que l'état physique. Il constata ainsi que pour soigner une personne il lui fallait une couleur contraire à ses symptômes, tel un malade qui saignait ne devait pas regarder d'objet rouge vif et ne devait pas être exposé à une lumière rouge car cette vision stimulait l'humeur sanguine mais qu'au contraire la couleur bleu la calmait et diminuait donc l'écoulement du sang.

Bien plus tard, en 1972, Jean-Michel Weiss, originaire d'Alsace, enrichira les bases de la chromothérapie en concevant un appareil capable de générer jusqu'à 999 nuances de couleur. Il testa sur lui même les effets de son appareil et constata des effets profonds sur son organisme qui furent confirmés par des médecins et analyses en laboratoire. En 1980, il rencontra le professeur Pinel qui était un pionnier en matière de chromothérapie et il lui permit également de constater l'effet physique des couleurs sur le sang, jusqu'à en modifier la formule. Il découvrit alors qu'il était possible d'agir et de rééquilibrer le corps via les chakras et les points d'acupuncture, il créa ainsi la chromothérapie moderne.


Les propriétés curatives :


Sachons d'abord que les couleurs se forment grâce à la lumière qui se réfléchit sur les objets et donc que chaque couleur possède une longueur d'onde différente. Les ondes des couleurs agissent essentiellement sur trois axes :


- Au niveau physique : elles peuvent rééquilibrer un organe de façon directe.
- Au niveau émotionnel : elles agissent quand on les valorise dans l'environnement immédiat de la personne à traiter.
- Au niveau symbolique : elles peuvent avoir un effet direct sur l'aspect mental d'un individu.

En pratique, le chromothérapeute peux utiliser des notions d'acupuncture pour amplifier les effets bénéfiques des couleurs. Et dans certaines cliniques spécialisées, on appliquera des nuances de couleurs orientées et concentrées sous forme de rayons lumineux directement sur les parties du corps à traiter. Le patient pourra alors percevoir un léger frissonnement sous le rayon lumineux, la zone est stimulée ou apaisée par le phénomène de la couleur.


Les applications thérapeutiques :


La foi en la technique et la collaboration du patient est essentielle dans cette approche de la médecine douce qu'est la chromothérapie.

Voici quelques exemples des vertus que l'on accordent aux couleurs utilisés en chromothérapie :

- Le violet : Purifie le sang, élimine les toxines, désengorge le foie, stimule le bon fonctionnement de la rate, renforce le système immunitaire, calme les états coléreux et éveille l'inspiration.

- L'indigo : Anesthésiant, il est utilisé pour les maux de tête, angine, rage de dents, rhumatismes sévères. Il aide aussi à mettre en avant les capacités intuitives.

- Le bleu : Apaise la plupart des crises, utilisé pour les troubles d'ordre psychique. Antispasmodique, agit également sur les maladies inflammatoires et l'hypertension artérielle.

- Le turquoise : Apaisant comme le bleu, contre les douleurs soudaines et agit sur la régénération du derme.

- Le vert : Utile en cas d'épuisement ou de stress intense, amène à la lucidité et aide à la prise de décision, harmonise et stabilise les personnes émotionnellement perturbées, combat l'insomnie et stimule l'appétit sexuel.

- Le jaune : Agit pour toute forme de stimulation cérébrale, procure énergie, motivation et imagination, agit également sur le système digestif (purgatif) et maintient son bon fonctionnement, effet positif sur le système nerveux.

- L'orange : Efficace dans les soucis d'ordre thyroïdien et dans l'élimination des surplus de matière adipeuse. Antispasmodique, combat les douleurs musculaires, arthritiques et lombaires. Recommandé pour l'asthme et les allergies.

- Le rouge : A éviter absolument pour les personnes colérique, renforce l'énergie de ceux qui en manquent, stimule le système sanguin, peut contrer l'anémie. Vertus aphrodisiaques.