Scanner : un risque accru de cancer du cerveau pour les enfants

Scanner : un risque accru de cancer du cerveau pour les enfants
Avant l'âge de quinze ans, l'exposition aux radiations de plusieurs scanners pourrait tripler le risque de cancer du cerveau ou de leucémie, selon une étude publiée dans la revue médicale The Lancet aujourd'hui. Un risque qui demeure tout de même faible, précisent les auteurs.


L'exposition aux radiations ionisantes de deux à trois scanners du cerveau pendant l’enfance pourrait multiplier par trois le risque de développer des années plus tard un cancer du cerveau, selon une étude publiée ce matin par la revue médicale The Lancet. Les chercheurs britanniques, américains et canadiens ont conclu qu'un scanner du cerveau avant l'âge de 10 ans se traduirait par environ un cas supplémentaire de leucémie et un cas supplémentaire de cancer du cerveau pour 10 000 patients dans les dix années qui suivent la première exposition. Un risque qui selon les auteurs eux-mêmes reste donc faible, mais ils préconisent tout de même de réduire au minimum les radiations délivrées par les scanners ou de recourir à d’autres techniques adéquates.

C’est la première fois que les chercheurs ont réussi à établir ainsi un lien direct entre les doses de radiations reçues pendant l'enfance et un risque accru de cancer du cerveau et de leucémie.
Pour y parvenir, les chercheurs se sont intéressés à un panel de quelque 178 604 patients âgés de moins de 22 ans ayant effectué des scanners entre 1985 et 2002 dans les hôpitaux britanniques.

Avec AFP
Crédit photo : Creatas

VOIR AUSSI

Cancer : 1 enfant sur 440 atteint avant l’âge de 15 ans
Cancers pédiatriques : 15 propositions pour améliorer la prise en charge
Cancer et adolescents : guérir de sa guérison
Santé : Le scanner expose à de fortes irradiations