Les Hommes préhistoriques étaient plus intelligents que nous

Les Hommes préhistoriques étaient plus intelligents que nous
Les Hommes préhistoriques étaient plus intelligents que nous
Triste constat que celui d’une équipe de chercheurs de l’Université de Stanford : depuis le développement de l’agriculture, les Hommes seraient de plus en plus stupides. Mieux encore, nous serions aussi de plus en plus instables dans nos émotions avec les siècles. L’Homme est-il condamné à devenir une coquille vide ?
A lire aussi
Les hommes seraient intimidés par les femmes intelligentes
News essentielles
Les hommes seraient intimidés par les femmes intelligentes


Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les Hommes préhistoriques seraient nettement plus intelligents que nous. Selon une équipe de chercheurs de l’Université de Stanford, il ne fait absolument aucun doute que nous sommes plus stupides que nos ancêtres qui riraient bien s’ils pouvaient venir passer quelques heures dans notre monde. En cause ? Le développement de l’agriculture et la mutation de nos gênes. En effet, pour survivre dans un milieu hostile, l’homme préhistorique se devait de rester en alerte permanente et de développer tout un tas d’astuces et de ruses pour rester en vie et se nourrir, ce qui n’est évidemment plus le cas de nos jours où tout nous tombe tout cuit dans les mains, ou presque.

De même, notre alimentation pas franchement équilibrée et bien trop riche en sucre et en pesticide nous donnerait aussi un coup dans l’intellect et ne favoriserait pas le moins du monde le développement de capacités cognitives hors-normes.

« Si un citoyen lambda de la Grèce Antique empruntait la machine à remonter le temps pour atterrir dans notre époque, il ferait probablement partie des esprits les plus brillants de la planète » indique un des chercheurs de cette étude qui fait déjà beaucoup de bruit dans les médias.

L’étude révèle aussi – sans surprise cette fois – que l’Homme d’aujourd’hui (femmes comprises donc) est bien plus instable émotionnellement. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que le déclin ne soit pas trop rapide au niveau de nos neurones !

À voir
Aussi