Etam : le défilé culotté fâche le musée d'Orsay - Vidéo

Par La rédaction
Publié le 11 janvier 2012

Etam : le défilé culotté fâche le musée d'Orsay - Vidéo
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Le musée d'Orsay envisage de porter plainte contre la marque de lingerie Etam pour le défilé sauvage réalisé le 15 décembre dernier par des filles dénudées dans les couloirs de ce haut lieu de la culture.


Le happening n’est pas du goût de tout le monde. Etam voulait reprendre à son compte ce filon pub efficace et bon marché (le clip musical Baby Baby Baby a fait date) en envoyant trois mannequins défiler en soutien-gorge et petite culotte dans les couloirs du musée d’Orsay, le 15 décembre dernier. Bien mal lui en a pris ! Suivies par une caméra cachée non autorisée, les jeunes femmes ont soudant fait tomber leur trench coloré à la plus grande surprise des visiteurs arrachés à leurs rêveries picturales. A la recherche d’un buzz pour promouvoir son prochain défilé du 24 janvier, la marque de lingerie a posté la vidéo sur la toile et provoqué la colère du musée d’Orsay.

La poursuite judiciaire, voilà ce qui attend peut-être la marque de lingerie. Le service juridique d’Orsay pourrait envisager de porter plainte. Pour l’heure, le président du musée Guy Cogeval, compte adresser une lettre au PDG d’Etam afin que ce dernier supprime du site officiel de la marque le lien vers la vidéo, et procède à son retrait de tous les supports où elle est publiée. Un travail fastidieux, tant ces petites vidéos se diffusent à une vitesse virale sur le net.

Si le musée réagit ainsi, c’est parce que l’exploitation non autorisée des lieux ternit son image. Certains blogueurs y ont vu un partenariat juteux inapproprié. « Si l’implication du musée d’Orsay est confirmée ici, côté voracité et prêt-à-tout pour engranger des recettes, là, il est allé très loin, comme jamais aucun musée n’aura osé le faire », s’exclame le site louvrepourtous.fr. Amélie Hardivillier, directrice de la communication du Musée d’Orsay, a pris soin de déclarer au site Next.Libération qu’elle est « aussi responsable des tournages, et un tel scénario n’aurait jamais pu être accepté, c’est inimaginable ». Les jeunes filles en fleurs magnifiées par les impressionnistes ne seront pas dérangées de sitôt !

Voir la vidéo Etam

Elodie Vergelati

VOIR AUSSI

Comment faire aimer l'art à vos enfants ?
Gisele Bündchen : sa pub jugée trop sexiste est censurée

Voir aussi :  culture web    musee    buzz   
Vélo ou porno ?
Quel est le point commun entre un cycliste et un acteur porno ? A priori, aucun. Et pourtant, le protagoniste de films à haute valeur scénaristique, comme l ...
 

Commenter

28 commentaires

franmic64 - 11/01/12 19:42
Un défilé surprise tout ce qu'il y a de plus naturel dans un lieu inapproprié peut coûter très cher à l'organisateur, Étam en fait l'expérience...
fleurs06 - 11/01/12 19:51
Et bien, personnellement je n'étais pas au courant de ce défilé, en tout cas, je trouve qu'ils n'ont pas bien choisis le lieu, car la lingerie n'a rien avoir avec un musée !
mya941 - 11/01/12 20:47
Mais où sont passées les femmes pudiques ? Voila l'image que l'on inculque à nos jeunes filles, c'est du beau !
linelu7 - 11/01/12 21:47
en effet, un sacré coup de publicité pour etam! mais en valait il vraiment la peine au regard de la peine encourue .......
izabelamagdalen - 12/01/12 00:14
Si a étè un défilé sauvage et pas autorisé, le musée a raison de prendre position et de envisager une action judiciare.
jeant - 12/01/12 00:25
ILs sont gonflés quand même chez etam...
angelabeille - 12/01/12 07:27
Il n"y a plus aucun respect ! Je suis contente de ne pas avoir été au Musée d'orsay ce jour là !! Mon mec aurait bavé sur les nanas ! franchement ecoeurant... surtout, que c'est une ambiance très feutré et douce la bas. Il n'y aucune vulgarité. je suis déçue de la marque Etam. Je n'acheterais plus.
fidjikelyna - 12/01/12 07:29
çà me fait rire, et pour une fois qu'une marque a une idée originale c'est marrant
angelabeille - 12/01/12 08:11
Je ne trouve pas cela original, ni drole. Je ne vois pas ce que cela apporte de voir des gens tout nu ou mi-nu dans la rue, les musées ? cela me saoule car cela fait un buzz. Bientot ils seront nus dans les écoles !
linelu7 - 12/01/12 09:03
qu'y a t'il de vulgaire dans un défilé de sous vêtements? les filles ne se sont pas effeuillées... et quand bien même,dans l'art, personne n'aurait l'idée de qualifier un nu de vulgaire....
julls - 12/01/12 09:13
Ce n'était surement pas très malin de la part de la marque mais en même temps pas de quoi fouetter un chat non plus.
linelu7 - 12/01/12 09:16
etam devait se douter des conséquences et a peut être plus misé sur le "scandale" en lui même que sur le buzz créé par le défilé....
angelabeille - 12/01/12 09:18
vulgaire pour ce lieu... ailleurs je m'en moque, mais je trouve que ce n'est pas du tout le genre de lieu pour ce genre de chose. Surtout que les personnes qui sont là , le sont pour admirer, peindre, contempler de l'art dans la sérénité.
country33 - 12/01/12 10:27
C'est vrai que cette affaire fait beaucoup de bruit et c'est très "culotté" si j'osais juger cette action là. Mais je pense que cette histoire va avoir des poursuites pour la marque, car c'est absolument interdit de faire des défilés dans les musées.
exhine - 12/01/12 12:11
Assez sympa comme idée, dommage que l'imagination humoristique soit condamnée avec autant de véhémence liberticidement pudibonde. Un peu de décontraction tolérante ne serait pas superflue dans le monde culturel.
ysabella - 12/01/12 14:34
A l'instar de S.Hessel et en le parodiant, j'ai envie de crier "décoincez-vous" quand je lis ici et ailleurs les commentaires toujours choqués, offusqués voire scandalisés. Un peu de légéreté et d'humour que diable!! Comme la vie de tous les bien-pensants moralisateurs doit être triste :-(
rosemary - 12/01/12 14:44
Bien ils pouvaient peut être demander l'autorisation avant.. ou.. creer une maquette musée car au final ça leur aurait couté moins cher.
vegasplump - 12/01/12 17:58
Comme quoi, ce n'est pas toujours la meilleure chose à faire que de créer le buzz, tout peut se retourner contre vous...
linelu7 - 12/01/12 20:33
il n'y a pas de quoi fouetter un chat pour le musée. cela lui aura fait un peu de publicité au passage.... auprès des touristes!
nizanp - 14/01/12 09:29
J'hallucine! y a encore des gens qui pensent qu'une pub qui met des filles à poil dans un musée pour aider un patron a vendre des culottes, c'est cool et progressiste??? c'est juste une idée ni brillante ni créatrice... et dire que certains sont peut être passés e jour là devant l'origine du monde, se sont dit:" bah c'est poilu", puis ont vu le happening à deux balles d'Etam et ont trouvé ça cool et subversif...moutons... fils de pub...
country33 - 21/01/12 09:04
C'est interdit bien sur vu le lieu mais je trouve ça très innovant azlors pas de soucis particulier pour moi. Par contre les visiteurs n'ont pas apprécié plus que ça.
lepire - 22/01/12 14:37
Nizamp, d'abord les filles ne sont pas "à poil" ensuite, on peut trouver que les réactions outragées des censeurs est bien trop moralisatrice sans pour autant s'extasier devant l'audace de la campagne, la mesure dans la réaction est un signe d'intelligence.
Pipinousse - 17/02/12 08:54
Cela a fait un bon coup de pub a la marque etam et au musée par la même occasion même si les visiteurs ont été surpris
country33 - 14/03/12 07:44
C'est vrai que c'est hors du commun et pour ceux qui ne connaissaient pas cette marque, avec la pub que cet incident a produit ils seront au courant.
linelu7 - 14/03/12 09:38
l'origine du monde est en effet poilue, il faut dire ce qui est.... et en quoi être des fils de pub est il une chose répréhensible ?. . . . ..
phanie-13 - 22/11/12 17:19
C'est vrai que cela a fait un bon coup de pub a la fois a la marque et au musée, mais je comprends le musée qui ne veut pas que cele devienne un lieu "sauvage" de publicité pour tout et n'importe quoi sans qu'il est son mot a dire...
linelu7 - 22/11/12 20:25
après, oui, il ne faut pas organiser ce genre de manifestations n'importe comment, sans avoir les autorisations requises.
phanie-13 - 23/11/12 07:15
Il aurait pu organiser cela avec le musée, pour demander leur autorisation...

Entreprises partenaires

Fermer