Christophe Rocancourt devant la justice face à Catherine Breillat

Christophe Rocancourt devant la justice face à Catherine Breillat
Personnage aussi mystérieux que fascinant, Christophe Rocancourt est ce que l’on pourrait appeler un « arnaqueur ». Après avoir passé 12 ans en prison, l’homme est de nouveau au cœur du scandale devant la justice pour une affaire qui l’oppose à la réalisatrice Catherine Breillat qui l’accuse d’abus de faiblesse. En effet, la réalisatrice lui aurait signé de nombreux chèques…

Comme on le dit souvent, l’argent est le nerf de la guerre. Une phrase qui résonne particulièrement bien à l’oreille de Christophe Rocancourt, un professionnel de l’arnaque déjà condamné à plusieurs reprises à de la prison. Cette fois, les faits remontent à 2007. A cette époque, la réalisatrice Catherine Breillat souhaite monter un film dans lequel elle voudrait que Rocancourt tienne le rôle principal.

Pour convaincre l’homme, la cinéaste lui verse une avance de 25.000 euros et signe par la suite de nombreux chèques pour un totale de 703.000 euros. Une coquette somme. Aujourd’hui, Catherine Breillat porte plainte pour abus de confiance et l’affaire est présentée devant la justice.

« Tant qu'on n'est pas absolument ruiné, il est impossible de se rendre compte soi-même qu'on est victime d'un abus de faiblesse. On est non seulement dépouillé de son argent, mais aussi de sa personne » expliquait la cinéaste en 2007.

Reste à savoir comment l’affaire se conclura devant la justice.

comments powered by Disqus