Christophe Rocancourt devant la justice face à Catherine Breillat

Par Elise Petter , Community Manager
Publié le 17 février 2012

 0   

Contributeur
Christophe Rocancourt devant la justice face à Catherine Breillat
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Personnage aussi mystérieux que fascinant, Christophe Rocancourt est ce que l’on pourrait appeler un « arnaqueur ». Après avoir passé 12 ans en prison, l’homme est de nouveau au cœur du scandale devant la justice pour une affaire qui l’oppose à la réalisatrice Catherine Breillat qui l’accuse d’abus de faiblesse. En effet, la réalisatrice lui aurait signé de nombreux chèques…

 

Comme on le dit souvent, l’argent est le nerf de la guerre. Une phrase qui résonne particulièrement bien à l’oreille de Christophe Rocancourt, un professionnel de l’arnaque déjà condamné à plusieurs reprises à de la prison. Cette fois, les faits remontent à 2007. A cette époque, la réalisatrice Catherine Breillat souhaite monter un film dans lequel elle voudrait que Rocancourt tienne le rôle principal.

Pour convaincre l’homme, la cinéaste lui verse une avance de 25.000 euros et signe par la suite de nombreux chèques pour un totale de 703.000 euros. Une coquette somme. Aujourd’hui, Catherine Breillat porte plainte pour abus de confiance et l’affaire est présentée devant la justice.

« Tant qu'on n'est pas absolument ruiné, il est impossible de se rendre compte soi-même qu'on est victime d'un abus de faiblesse. On est non seulement dépouillé de son argent, mais aussi de sa personne » expliquait la cinéaste en 2007.

Reste à savoir comment l’affaire se conclura devant la justice.

Voir aussi :  people   
Cet article a été publié par un membre de la communauté, et non par la rédaction de Terrafemina. L'opinion qui peut y être exprimée n'engage que son auteur. Quant au contenu, il peut comporter des erreurs. N'hésitez pas à nous en faire part via le formulaire de contact
Vélo ou porno ?
Quel est le point commun entre un cycliste et un acteur porno ? A priori, aucun. Et pourtant, le protagoniste de films à haute valeur scénaristique, comme l ...
 

Commenter

5 commentaires

jeant - 17/02/12 18:17
Comment peut-on accepter de faire un chèque aussi énorme? Ca me dépasse la crédulité de certains...
crakotte - 17/02/12 22:03
Le rapace sans foi ni loi n'a qu'un objectif l'argent. Ele était une proie facile après son hospitalisation. Combien se sont fait plumer ? L'affaire Madoff est une escroquerie du même acabit, et bien malin celui qui saura éviter ces beaux parleurs.
jeant - 18/02/12 00:59
Il suffit d'avoir un minimum de bon sens. L'argent ne tombe pas du ciel. Après aussi, pourquoi laisse-t-on les personnes vulnérables sans défense contre ce genre de choses?
Pipinousse - 18/02/12 11:59
Il a été encore une fois condamne a la prison et a payer une très grosse amende a la plaignante
crakotte - 18/02/12 12:03
Le bon sens est réservé à ceux qui n'ont pas de faiblesse. L'adulte reste libre de consulter son médecin pour une mise en curatelle ou tutelle, ce que nombre de personnes ignorent.Mme Bettencourt avait réussi à échapper à la consultation depuis de nombreuses années. Par la suite, l'escroquerie était trop évidente, elle ne pouvait plus y échapper.
Les plus lus

L'appli Terrafemina

Entreprises partenaires

Fermer