Tristane Banon répond aux chroniques virulentes de Nicolas Bedos

Par La rédaction
Publié le 5 novembre 2012

Tristane Banon répond aux chroniques virulentes de Nicolas Bedos

Tristane Banon répond aux chroniques virulentes de Nicolas Bedos

© AFP/Archives
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Tristane Banon a répondu ce lundi via une lettre ouverte sur le site de l'Express aux propos tenus contre elle par le chroniqueur Nicolas Bedos dans Marianne. Cela faisait quelques temps déjà qu'il prenait pour cible la journaliste en procès contre Dominique Strauss-Kahn. Des deux côtés les critiques sont acerbes et comme dans toutes les guerres, il y a des coups bas.


Tristane Banon publie ce lundi une lettre ouverte sur le site de l’Express, dans laquelle elle répond sans détour à Nicolas Bedos. L’humoriste et chroniqueur qui aime piquer à tout va en prend pour son grade : « Sois heureux, satisfait, comblé… Ça y’est, je t’ai ENFIN remarqué ! Un an que tu me fais des signes désespérés, un an que tu me chroniques dans Marianne, m’apostrophes chez Ruquier, me dézingues chez Toussaint, tout ça dans le but, tu as fini par l’avouer sur France 2, de m’inviter à déjeuner. Et dire que je ne t’avais pas repéré, même pas calculé, toi qui n’étais pour moi que le fils de ton père. Mais Nicolas, sais-tu qu’il y a des méthodes plus simples que d’aller faire la pute mythomane dans la lucarne pour qu’une fille te remarque ? »

Apparemment fatiguée d’être prise pour cible par Nicolas Bedos dans différents médias, Tristane Banon contre-attaque donc. Elle revient sur ses rencontres avec le chroniqueur, les précédents papiers qu’il a écrits sur sa famille ou son procès en cours contre Dominique Strauss-Kahn... Mais entre les réponses construites se glissent aussi des insultes plus féroces. Elle le présente comme cupide, mythomane et drogué, pour finalement accepter son invitation à dîner : « Mais revenons à nous, et puisque tu as l’air de t’en inquiéter, je te rassure, je mange autant que tu sniffes, c’est dire si je suis plutôt loin de l’anorexie. Déjeunons puisque tu le souhaites, mais alors sois chic, choisis-nous au moins une bonne adresse ! »

Nicolas Pasquier

Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Nicolas Bedos condamné à 2000 euros d’amende
Clash : Nicolas Bedos traite Carla Bruni de « girouette idéologique »
Tristane Banon : « J'ai cru qu'on pouvait oublier »

Voir aussi :  medias    lettre    buzz   
Vélo ou porno ?
Quel est le point commun entre un cycliste et un acteur porno ? A priori, aucun. Et pourtant, le protagoniste de films à haute valeur scénaristique, comme l ...
 

Commenter

8 commentaires

sandrine6405 - 05/11/12 17:22
Le moins que l'on puisse dire est que Tristane Banon a eu là beaucoup de répondant et je trouve que c'est très bien tourné !
phanie-13 - 05/11/12 17:24
ou la, elle ne mache pas ses mots non plus...
country33 - 05/11/12 18:42
Mais autant l'un que l'autre je en peux les supporter et le mieux pour arrêter tout ceci est une plainte au lieu de déballer des âneries dans les journeaux.
omaha - 05/11/12 18:52
je pense qu'il n'aurait pas du l'attaquer, elle ne voulait surement pas que l'on parle d'elle
phanie-13 - 05/11/12 19:20
dans ce genre de proces, les coups bas sont trop faciles...
mamaille - 06/11/12 10:39
Je crois que Nicolas Bedos n'est pas franchement un gentil, Tristane Banon a du répondant et c'est tant mieux
phanie-13 - 06/11/12 12:27
oui c'est sur... mais des fois, ca ne vaut même pas la peine de se défendre... il faut attendre qu'il se lasse...
axellerose - 02/12/12 20:51
On peut que Tristane Banon a du répondant et c'est tant mieux. Il était temps de remettre ce personnage à sa place !

Hot-Lexique

Entreprises partenaires

Fermer