Mandela: qu’a vraiment dit le faux interprète en langue des signes lors de l’hommage ? - en vidéo

Mandela: qu’a vraiment dit le faux interprète en langue des signes lors de l’hommage ? - en vidéo
Mandela: qu’a vraiment dit le faux interprète en langue des signes lors de l’hommage ? - en vidéo
Dans cette photo : Nelson Mandela
L’interprète en langue des signes présent lors de l’hommage à Nelson Mandela était un imposteur. Il a depuis plaidé la schizophrénie pour expliquer ses gestes. Mais qu’a-t-il vraiment dit ? Aux Etats-Unis, un interprète professionnel de la chaîne ABC, invité par le célèbre présentateur TV Jimmy Kimmel, a retranscrit ce qu’il a péniblement compris au milieu de ces gesticulations.
A lire aussi
Vidéo : le féminisme expliqué en... langue des signes
News essentielles
Vidéo : le féminisme expliqué en... langue des signes

Hommage à Mandela: qu’ont pu comprendre les sourds et malentendants?

« I support, basic, salutations here, salutations, inside, joining in, this week, cigarette, inside, to prove, and on and on, to support, I would please, to say, from me to you, talking to you so far », pense comprendre des gestes de Thamsanqa Jantjie en version originale, Justin, l’interprète de la chaîne.

Traduction: « Je soutiens, basique, salutations ici, salutations, à l’intérieur, rejoindre, cette semaine, cigarette, dedans, pour prouver, et encore et encore, pour soutenir, je voudrais s’il-vous-plait, pour dire, de moi à toi, de vous parler jusqu’ici ».

>> Lire aussi: Mandela - le faux interprète de langue des signes plaide la schizophrénie <<

La vidéo se poursuit, et l’interprète continue sa traduction: « Hello, welcome so far, well, cigarette, join, bringing in different to you, a circle, and I would like to pray this offering, basically this is fun, all of these balls, to prove, this is good, I'm sorry ».

En Français: « Salut, bienvenue jusqu’ici, euh, cigarette, rejoindre, en vous amenant des différends, un cercle, et je voudrais prier cette offrande, c’est vraiment marrant, toutes ces boules, pour prouver, c’est bon, je suis désolé ».

La vidéo intégrale de l’interprète en langue des signes:

À voir
Aussi