TPMP - clash entre Gilles Verdez et le DJ Tefa : "Tefa, calmez-vous !" (Vidéo)

TPMP - clash entre Gilles Verdez et le DJ Tefa : "Tefa, calmez-vous !" (Vidéo)
TPMP - clash entre Gilles Verdez et le DJ Tefa : "Tefa, calmez-vous !" (Vidéo)
Dans cette photo : Jean-Luc Lemoine
Les questions en 4/3 de Jean-Luc Lemoine font souvent grincer des dents, notamment lorsqu'il révèle à l'antenne ce que les chroniqueurs se disent hors micro. hier soir, c'est Gilles Verdez qui en a fait les frais. Il avait donné son avis sur le DJ Tefa, lequel n'a pas, mais pas du tout apprécié...
A lire aussi
On n'est pas couché  : clash entre Polony et Caron autour de Frigide Barjot - vidéo
television
On n'est pas couché : clash entre Polony et Caron autour...

Dans "les questions en 4/3" de Jean-Luc Lemoine diffusées hier soir 22 mai, on a pu voir une séquence entre Gilles Verdez et Elodie Gossuin, sa collègue maman de deux fois deux jumeaux.Dans celle-ci, Verdez donne son avis sur la musique, qu'il trouve très bonne ce soir-là. Pourtant, ce soir-là, ça n'est pas l'habituel DJ Tefa qui officie mais Nico, lequel plaît a priori beaucoup plus au chroniqueur.

"Dès qu'il y a pas Tefa, c'est mieux !"

"Dès qu'il y a pas Tefa, c'est mieux !", dit-il sans rire à sa consoeur, laquelle réplique pourtant : "Je kiffe Tefa."

"Ah bon ?", répond-il alors étonné. "Tefa, c'est un professionnel du marketing. C'est le Gérard Louvin des DJ". Fin du magnéto et rires jaunes sur le plateau. Gros plan sur Verdez la mâchoire serré en un sourire contracté qui le ne le quittera plus, puis sur Tefa, pas content du tout.

"Répondez-lui", l'encourage Cyril Hanouna, toujours friand d'un peu de mouvement sur son plateau.

"Il donne des leçons à tout le monde et dans le dos des gens il parle !", répond avec mépris le DJ, peu enclin à la potacherie habituelle. L'ambiance se tend alors que le public hue. "J'aime la musique et je la vie. je vois pas ce qui l'autorise à dire ça."

"Tefa, calmez-vous"

"Tefa, calmez-vous", intervient alors Hanouna, qui aime les clash mais pas le scandale. "En tous cas, gilles Verdez dit ce qu'il pense."

Certes...

"Moi je l'invite à regarder ce que j'ai fait dans ma vie et après à parler. Non c'est vrai, c'est facile de faire ça", continue pourtant celui qui fut le producteur de Diam's, ainsi que l'a rappelé Enora Malagré.

Malgré une énième boutade d'Hanouna, la prise de bec reste tendue. Les questions en 4/3, toujours sur le fil puisqu'elles révèlent les petites vacheries second ou premier degré, trouvent parfois leurs limites. Quant à Gérard Louvin, il n'a pas encore répondu à cette sortie, lui le professionnel du marketing.

Pour revoir la vidéo :