FN: Le Pen dérape avec “la fournée”, Louis Aliot dénonce une sortie “stupide” et "consternante"

FN: Le Pen dérape avec “la fournée”, Louis Aliot dénonce une sortie “stupide” et "consternante"
FN: Le Pen dérape avec “la fournée”, Louis Aliot dénonce une sortie “stupide” et "consternante"
Le Front National est-il rattrapé par ses vieux démons ? Jean-Marie Le Pen a été très vivement critiqué par le numéro 2 du parti Louis Aliot samedi 7 juin après des propos antisémites à l’encontre de Yannick Noah et Patrick Bruel. Il a également lancé une attaque teintée d’antisémitisme à l’encontre de Manuel Valls.
A lire aussi
Marine Le Pen sort les chiffres de son programme présidentiel
elections
Marine Le Pen sort les chiffres de son programme...

« Ecoutez, on fera une fournée la prochaine fois ». Ce sont les mots employés par Jean-Marie Le Pen à l’encontre de Yannick Noah et de Patrick Bruel. Le « président d’honneur » du Front National était interrogée par une militante dans ce qui ressemble à un exercice de communication sur ces deux personnalités parce que tous deux ont dit leur intention de quitter le pays si le Front National arrivait au pouvoir. À propos de Yannick Noah, le père de la présidente du parti d’extrême droite a estimé qu’il s’agissait d’un « gaucho qui s’en délie ». Lorsque le nom de Patrick Bruel a été évoqué il a prononcé cette attaque antisémite à peine voilée, tout en ricanant. L’ensemble du passage était visible sur différents supports du parti jusqu’à hier soir, lorsque elles ont été retirées, y compris de Youtube. C’est le Lab d’Europe 1 qui a repéré cette nouvelle sortie du fondateur du Front National. La vidéo en fin d’article en reprend le passage le plus polémique.

>> Lire aussiJean-Marie Le Pen estime que le virus Ebola peut "régler en trois mois" les questions d'immigration <<

Jean-Marie Le Pen attaque aussi Manuel Valls

Autre attaque, cette fois-ci à l’encontre de Manuel Valls, au détour d’une référence à un ouvrage d’Emmanuel Ratier qui a eu du succès dans les milieux d’extrême droite « Le vrai visage de Manuel Valls ». Selon le Parisien, Jean-Marie Le Pen a expliqué qu’il s’agissait d’un « ouvrage plein d'intérêt sur la véritable personnalité d'un homme qui a été pendant une grande partie de sa vie pro-palestinien et qui est devenu pro israélien par mariage. En quelque sorte […] lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël... ». Et de poursuivre en évoquant les ambitions présidentielles du Premier ministre, et de prononcer « Manuel Valls » en prenant, tout sourire, un accent germanique. Il a également attaqué Guy Bedos (« le vieux Bidoche » selon ses termes) et Madonna (« la vieille Maldonna »), en comparant leur discours anti-FN à « du purin ».

>>Lire aussiJean-Marie Le Pen et l'Occupation - condamnation définitive de l'ex-patron du FN <<

Louis Aliot, numéro 2 du FN se dit « consterné »

Cité par le Parisien Louis Aliot a laissé échapper le terme « consternant » lorsqu’il a commenté la sortie du président d’honneur du parti d’extrême droite: « s’il a bien utilisé le terme de «fournée», c’est une mauvaise phrase de plus. C’est stupide politiquement et consternant ». Le candidat malheureux à la mairie de Paris Wallerand de Saint-Just a au contraire disculpé l’édile conservateur, en soutenant que le mont « fournée » a été cité de manière anodine.


Le Pen attaque Bedos, Madonna, Noah et Bruel... par LeLab_E1

À voir
Aussi