Helena Costa : les vraies raisons de son départ

Helena Costa : les vraies raisons de son départ
Helena Costa : les vraies raisons de son départ
Helena Costa était restée mystérieuse sur les raisons de son départ du Clermont Foot 63, mardi 24 juin en conférence de presse. La coach portugaise a finalement fait paraître un communiqué dans lequel elle tance, notamment, les méthodes du directeur sportif du club auvergnat, Olivier Chavagnon et exprime son « profond dégoût », vis-à-vis d'une « gestion médiocre ».
A lire aussi
La vraie raison pour laquelle vous êtes attirée par votre amoureux
News essentielles
La vraie raison pour laquelle vous êtes attirée par votre...


Peu prolixe en conférence de presse, mardi 24 juin, Helena Costa a finalement donné davantage de précisions sur les vraies raisons de son départ précoce du Clermont foot 63. La coach portugaise a publié un communiqué, hier, dans lequel elle pointe les dysfonctionnements de l'encadrement clermontois.

Sans doute échaudée par les propos sexistes du président Claude Michy à son encontre, Helena Costa indique : « Mon départ est surtout dû au fait que le directeur sportif (Olivier Chavagnon) recrutait des joueurs sans mon accord, pour une équipe que je devais mener et dont je devais être responsable, sans me mettre au courant ».

« J'ai ressenti un profond dégoût »

Le jeune femme de 36 ans « considère inadmissible que, dans une structure de football professionnel, un entraîneur apprenne le recrutement de joueurs par le secrétariat du club, à travers une liste de joueurs soumis à des tests médicaux ». Et Helena Costa de s'insurger contre l'ignorance du directeur sportif : « Il ne répond(ait) pas aux e-mails, ou autres messages cinq jours avant la reprise ».

Un manque de communication qui aurait donc poussé la Lusitanienne à quitter le club. « Face à toutes ces situations, j'ai sollicité le président, pour une réunion, afin de lui révéler tous ces dysfonctionnements, ces négligences, cette gestion médiocre ». Demandant le départ du directeur sportif, elle explique : « J'ai ressenti un profond dégoût pour ce manque de communication dans une situation que je juge grave (…) Cette succession d'épisodes m'a décidée ».

Une femme peut en cacher une autre...

Le président du club avait affirmé, hier en conférence de presse, qu'Helena Costa partait « avec son secret ». « On n'a pas d'explications rationnelles », avait déclaré Claude Michy, ne manquant pas d'étayer ses propos par quelques poncifs misogynes. Et pourtant, selon L'Equipe en date du mercredi 25 juin, le dirigeant auvergnat aurait approché Corinne Diacre pour remplacer Helena Costa. L'ancienne internationale de l'équipe de France est devenue la première femme a obtenir son brevet d'entraîneur professionnel de football (BEPF), par la voie classique, précise le quotidien sportif. Un accord pourrait intervenir très prochainement.