Yannick Noah veut prendre les rênes de l'équipe de France de tennis

Yannick Noah veut prendre les rênes de l'équipe de France de tennis
Yannick Noah veut prendre les rênes de l'équipe de France de tennis
Dans cette photo : Yannick Noah
Yannick Noah va-t-il prochainement faire son retour dans le tennis. Une dizaine de jours après la défaite de la France en finale de la Coupe Davis, il s’est dit prêt à entraîner les joueurs.
A lire aussi
Laurent Ournac veut prendre du temps pour sa famille
people
Laurent Ournac veut prendre du temps pour sa famille


Dernier Français à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem en 1983, Yannick Noak était par le capitaine de l’équipe de France victorieuse de la Coupe Davis en 1991 et 1996. Alors forcément, l’ancienne personnalité préférée des Français a mal vécu la lourde défaite des Bleus face à la Suisse en finale de la Coupe Davis à Lille. Une semaine après la contre-performance de Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Gaël Monfils, Gilles Simon et Julien Benneteau emmenés par Arnaud Clément, Yannick Noah s’est dit prêt à apporter son aide et son savoir à une équipe en difficultés. Seule condition à un éventuel retour toutefois : qu’il s’agisse d’une demande des cinq joueurs.  

« J'ai tellement envie que l'équipe de France casse tout »

« Si demain les cinq joueurs me disent « Yann, on y va », là ça serait intéressant et peut-être qu'on aurait une chance », a fait savoir devant les caméras de I-Télé, l’ancienne personnalité préféré des Français. Et de prévenir : « Si je m'y mets, ça ne va pas rigoler. J'ai tellement envie que l'équipe de France casse tout. Mais s'il y a un joueur qui hésite, ça ne m'intéresse pas », insiste-t-il.

Revenant sur la défaite des Bleus, l’interprète de « Ma Colère », estime que ce résultat était prévisible. « Ils n'étaient pas prêts à affronter cet évènement, j'ai senti que le match, on l'avait perdu avant. J'ai un peu de difficulté à précisera mon propos, parce que je n'ai pas envie d'être celui qui tire sur l'ambulance. On peut perdre, il faut accepter de perdre, mais là, ils n'ont pas donné le meilleur d'eux-mêmes. On n'a pas été bons, pas que sur le court », a-t-il analysé. Arnaud Clément et consort apprécieront.

À voir
Aussi