Le Top 8 des pires chansons sexistes

Le Top 8 des pires chansons sexistes
Le Top 8 des pires chansons sexistes
Dans cette photo : Robin Thicke
Si tous les regards ont tendance à se tourner vers le rap quand on évoque le sexisme dans la musique, il ne faudrait pas non plus se voiler la face. L’objectification des femmes et la misogynie se cachent malheureusement dans bien des chansons, qu’elles soient estampillées hip-hop, electro, ou variété. La preuve par huit chansons résolument imbuvables.
A lire aussi
Top 5 de vos pires souvenirs d’entretiens d’embauche
Mag
Top 5 de vos pires souvenirs d’entretiens d’embauche

Blurred Lines – Robin Thicke, Pharrell Williams et T.I. (2013)



Comment oublier la « chanson du viol » qui fit les beaux jours des radios du monde entier il y a deux ans ? Outre le clip ultra-dégradant dans lequel des tops se trémoussent sans soutien-gorge sous le regard de mecs en costards, ce que l’on retiendra surtout, ce sont les paroles qui évoquent assez crument la soumission d’une femme, qui fait sa « timide » mais rêve en fait d’une nuit de sexe débridée… Pour rappel : « Ok bon il y était presque, il a essayé de te domestiquer. Mais t'es un animal, chérie c'est dans ta nature. Laisse-moi simplement te libérer. Et c'est pour ça que je vais avoir une gentille fille. Je sais que tu le veux ».

Je ne dirai rien – Black M (2014)



En 2010, le groupe de rap Sexion d’assaut provoquait le scandale en affirmant être à 100% homophobe. Les paroles de très bon goût du titre On t’a humilié étaient d’ailleurs là pour le prouver (« Je crois qu’il est grand temps que les PD périssent, coupe-leur le pénis »). Du coup, lorsque Black M - un membre du groupe- sort en 2014 la chanson Je ne dirai rien, celle-ci semble presque « gentillette » à côté de sa grande sœur. Pourtant, les punchlines du monsieur ne laissent pas vraiment de place à l’imagination. Pour lui, les femmes sont vénales et manipulatrices. Et si elles refusent de vous donner leur numéro, elles méritent forcément d’être insultées. CQFD. Morceau choisi : « Hélas, la seule raison pour laquelle on t'écoute sont tes obus. Sinon t'as pas un 06 j'crois que j'ai l'coup de foudre. Eeeuh non ! Bon ok vas te faire foutre ».

Copine de b…. – Keen’V (2014)



Pour beaucoup, Keen’V ne vaut pas vraiment la peine qu’on l’écoute. Ses paroles ne volent jamais très haut et la production est une véritable catastrophe. Mais au milieu de toute cette cacophonie, un titre attire pourtant l’attention : Copine de b…. ! Présente sur l’album Ange ou Démon, la chanson évoque une relation entre fuck buddys. Jusque-là, rien de très choquant. Sauf que pour Keen’V, plan cul rime forcément avec vilaine fille qui ne mérite pas qu’on la respecte : « On va pas s'mentir, elle n'est pas vraiment belle. Mais elle est dispo, dès lors que je l'appelle (…) Tu ne seras jamais la femme de ma vie, C'est impossible vu ce que je te fais au lit. (…) Ça aurait pu être une autre mais c'est tombé sur toi. Pour l'instant je m'en contente mais quand tu me suffiras pas, j'irais voir ailleurs ». Voilà, voilà.

Etre une femme (2010) – Michel Sardou



Parce que la version originale sortie en 1981 ne suffisait apparemment pas, Michel Sardou a tenté un retour de hype avec un remix de la mélodie accoudé à des paroles disons, plus dans l’air du temps. En 2010, les femmes de Michel en ont fini des revendications. Elles sont PDG d’entreprises, se maquillent dans l’ascenseur et n’ont même plus le temps de lire un magazine ! Réac et macho au possible, le chanteur ajoute qu’avec leurs jobs de rêve, les femmes ont remisé l’amour au placard (c’est bien connu, on ne peut pas avoir les deux). Fort heureusement, elles verront les choses d’un autre œil quand la peur de vieillir les prendra à revers… « Faudrait du temps elles n’en ont pas, elles y reviendront évidemment, avec le premier cheveu blanc ».

God Made Girls – RaeLynn (2014)



C’est dans des moments pareils qu’on remercie le ciel de nous épargner la musique country. En 2012, la jeune RaeLynn participe à l’édition US de The Voice. Elle est éliminée en quart de finale, mais cela ne l’empêche pas de signer avec un label. Deux ans plus tard, elle sort donc le single God Made Girls. Parce que les chansons sexistes ne sont pas réservées aux hommes, RaeLynn nous apprend en musique que Dieu a créé les femmes pour aider ces messieurs à se sortir les doigts. Extrait : « Quelqu’un doit l’aider à s’habiller. Quelqu’un doit lui donner une raison de laver son camion. Quelqu’un doit lui apprendre à danser. Alors Dieu a créé les filles ». L’égalité des sexes, tout ça, RaeLynn ne connaît pas.

Under My Thumb – The Rolling Stones (1966)



En pleine période de rebelle attitude, les Rolling Stones sortent Afternath, leur quatrième album. Dessus, on trouve le titre Under My Thumb, qui raconte la lutte de pouvoir au sein d’un couple. D’abord soumis, le protagoniste masculin réussit finalement à mettre sa bien-aimée sous sa coupe, alors qu’elle le dominait au début. Mick Jagger compare alors la femme à un animal de compagnie bien obéissant, et chante : « Avec moi, le changement est venu. Elle est sous ma coupe ». Attaquée à sa sortie, la chanson aura tout de même connu un succès retentissant. En 1995, le chanteur déclarera finalement au magazine Rolling Stone : « C’est une caricature écrite en réponse à une femme qui était très agressive ». Chrissie Shrimpton, sa girlfriend de l’époque qui lui inspira les paroles, appréciera l’hommage…

Sexy Bitch – Akon et David Guetta (2009)



Mélangez le son bourrin electro-house de David Guetta au style urbain d’Akon et vous obtenez un tube en puissance. A ce jour, Sexy Bitch a été l’un des titres du DJ français qui a le plus marché aux Etats-Unis, lui permettant même d’obtenir sa première apparition dans le Top 5 du Billboard. A croire qu’à force de se trémousser sur le dancefloor, les afficionados du genre ont oublié d’écouter les paroles. Parce que Sexy Bitch, c’est avant tout l’histoire d’un homme en boîte de nuit qui rêve d’aborder une fille belle et sûre d’elle qui danse devant lui. D’ailleurs, cette fille est tellement canon qu’on « ne peut pas la comparer à ta salope de voisine » (ça commence bien). Comme Akon ne « trouve pas de mots pour décrire la demoiselle sans être irrespectueux », il balance alors : « Wahou chérie, tu es une salope sexy, une salope sexy ». A noter qu’aux USA, la chanson a été rebaptisée en Sexy Chick, ce qui explique peut-être son étrange succès. On en reste abasourdi.

Kill You – Eminem (2000)



Le rappeur de Detroit n’est pas franchement connu pour être tendre avec la gent féminine. Qu’il menace son ex-femme ou qu’il s’en prenne à Lana Del Rey à qui il aimerait bien mettre « deux coups de poing », Eminem est un pro de la provocation. En 2000, sur son troisième album studio, The Marshall Mathers LP, le protégé de Dr Dre s’en prend notamment à sa cible préférée, sa maman. Dans Kill You, il menace de la violer et de lui mettre une balle dans le crâne. Une chanson à prendre au second degré selon lui, d’autant plus qu’il balance à la fin que tout ça n’était qu’une blague. Qu’est-ce qu’on se marre quand même.

>> 8 enfants chanteur épouvantablement talentueux qui nous font frissonner <<

À voir
Aussi