Loana : elle regrette la scène de la piscine dans "Loft Story"

Loana : elle regrette la scène de la piscine dans "Loft Story"
Loana : elle regrette la scène de la piscine dans "Loft Story"
Près de 15 ans après la diffusion de Loft Story, émission de télé réalité dans laquel Loana s'était faite remarquer en batifolant dans la piscine avec un certain Jean-Edouard, l'ancienne lofteuse reconnaît qu'elle aurait mieux fait de s'abstenir.
A lire aussi
Kenza : l'ex candidate de "Loft Story" chez Radio France
people
Kenza : l'ex candidate de "Loft Story" chez Radio France


Invitée sur le plateau de Non Stop People TV, Loana, dont une photo peu avantageuse a été dévoilée cette semaine sur les réseaux sociaux, s'est confiée sur ses projets acceptant aussi de se replonger sur ses débuts télévisés. La blonde qui a connu quelques déboires ces dernières années déclare que si c'était à refaire elle signerait tout de suite pour « Loft Story », mais ne s'y prendrait pas de la même manière. Loana fait ici allusion à la fameuse séquence dans la piscine, qui a à la fois propulsé sa carrière et entraîné sa chute. C'est sûr, aujourd'hui, avec l'expérience, l'ex-lofteuse ne replongerait pas.


Loana : "Je referais Loft Story mais pas le... par nonstoppeople-officiel


Un retour dans Les Anges ?

Si les demandes auprès des médias sont plus calmes ces derniers temps, la blonde, de nouveau en couple avec son ex Frédéric, avoue qu'elle aimerait continuer à exercer dans l'univers des médias et de la télé réalité. « J'adorerais refaire les Anges. C'est vraiment une très bonne expérience » avoue t-elle, reconnaissant que la production ne lui avait rien proposé depuis sa participation aux Anges 2. Elle avait d'ailleurs déjà fait part de son engouement à l'idée de rejoindre le programme de NRJ 12 en juin dernier, lors d'une interview sur la chaîne Numéro 23.

Son avis sur les candidates de télé réalité d'aujourd'hui ? L'ancienne bimbo considère qu'à son époque, c'était les débuts, on ne connaissait pas l'impact de nos actions. « Aujourd'hui, les filles surjouent, elles savent comment faire et ce qu'elles doivent faire », à l'instar de Nabilla ou Ayem.