La femme : Plus belle conquête de l'homme ? Pas si sûr !

Par Amsu
Publié le 30 décembre 2011

 15   

Contributeur
Si l'on en juge par l'actualité de ces derniers jours, la femme s'impose comme un problème existentiel de l'homme. Vous avez sans doute bondit en découvrant la photo de Sweetie, charmante femelle panda, élue 12eme personnage féminin 2011.  Chacune est en droit de se demander quels sont les critères retenus, hormis celui de l'émotion générée par les évènements auxquels elles sont mêlées. La réflexion pourrait froisser celles qui portent le monde en leur sein, pourtant une étude menée en novembre par des scientifiques néerlandais, publiée dans  Archiv of sexual behavior, tend a démontrer qu'effectivement les femmes sont des troubles fête.

 

Quelque que soit le domaine choisi, l'homme est un perpétuel compétiteur et il aspire a démontrer sa capacité a dominer, diriger, mener, bref conquérir. Et quel meilleur public pour ne pas dire proie pour exercer ses talents ? S'il parvient a faire vibrer la corde sensible, il gagnera du terrain sans difficulté pour mener a bien son dessein. Un petit pas de travers pour l'homme, un grand pas pour la société.

Ces tests cognitifs ont révèlé que le cerveau de l'homme est si pollué par sa propension a séduire, qu'il en perd ses moyens intellectuels. Menée sur un panel mixte de 90 personnes hétérosexuelles,  elle visait a explorer la capacité de maitrise des individus lors de tests intellectuels face a un examinateur de sexe opposé.

Les femmes se sont concentrées sur les épreuves proposées, tandis que les hommes ont entrepris une démarche d'analyse quant au profil de leur interlocutrice afin de définir quels pourraient être les éléments susceptibles de les présenter sous leur meilleur jour, afin de se démarquer du reste des participants.

L'homme et la femme possèdent un capital énergie équivalent. Toutefois, il semble que si cette dernière est souvent en prise avec ses émotions, ce qui a pour effet de freiner ses ambitions, néanmoins, les résultats observés indiquent que nos congénères s'évertuent en toutes circonstances, en présence d'une femme, à brûler une grande partie de la gomme de leurs pneus sur la ligne de départ.

VOIR AUSSI

Enseignement universitaire : les femmes sous-représentées

Community managers : « 55% sont des femmes »

Femmes en politique : la conquête par les réseaux

Les femmes, pivots du cercle familial

Cet article a été publié par un membre de la communauté, et non par la rédaction de Terrafemina. L'opinion qui peut y être exprimée n'engage que son auteur. Quant au contenu, il peut comporter des erreurs. N'hésitez pas à nous en faire part via le formulaire de contact
Voir aussi :  femmes   
 

Commenter

16 commentaires

exhine - 30/12/11 18:19
90 personnes, donc plus ou moins 45 hommes ? Peut on raisonnablement parler de scientifique dans ce cas si réduit ? Je ne commenterai donc pas ces fantaisistes conclusions même si elles peuvent amuser lors d'une soirée arrosée de débats.
--- - 30/12/11 18:25
Des trouble-fêtes ou trouble-fête mais pas troubles fête. Vous avez bondi sans t
sandrine6405 - 30/12/11 18:58
les hommes se sentent en perpétuelle compétition avec les femmes alors que nous les femmes ne demandons que l'égalité et pas la supériorité !
rosemary - 30/12/11 19:19
Je suis encore une fois bien septique sur cette étude sur un nombre aussi réduit de personnes interroger.
jujuleretour - 30/12/11 20:46
j avais pensé que la plus belle conquete de l homme etait sa voiture ,, lol ,,,
ladymam - 30/12/11 21:08
les hommes sont toujours en rivalité avec eux même ou d 'autres hommes , alors que les femmes ont essaye pas d 'être les meilleurs
country33 - 30/12/11 21:18
Tout ceci serait sans doute beaucoup plus juste si les personnes interrogées étaient en plus grand nombre.
franmic64 - 30/12/11 22:12
Nous des troubles fêtes? Mais que seraient les hommes si nous n'étions pas là???
Loulout64 - 30/12/11 22:25
Ah ça c'est bien les gars : soutien gorge et compétition y a que ça qui compte!
exhine - 31/12/11 13:14
C'est encore une étude à la noisette pour écureuil anorexique, destinée à des magazines féminins pour permettre aux femmes de crier à la bestialité de l'homme qui ne pense qu'à combattre et conquérir des proies femelles forcément victimes ? Du pseudo-scientifique au service des clichés contre lesquels vous luttez quand ils s'adressent à la gent féminine?
nathbourgade - 01/01/12 11:48
lol encore une enquete qui a du surement couter un bras et qui ne sert strictement à rien ......
omaha - 02/01/12 10:33
on parle de la femme comme d'une découverte, comment pourrait on la comparer à la découverte de l'espace ou de l'electricité
paulhan2night - 02/01/12 18:04
heu ...l'intéret de la chose?? mdr
country33 - 02/01/12 18:34
Je en crois pas beaucoup que les gens font très attention à ces genre sde sondages et de statistiques.
angelabeille - 03/01/12 08:12
L'homme n'est pas qu'un compétiteur il est aussi dominateur, manipulateur... la femme ne devrait pas être mise en 'decouverte' par l'homme, mais plutot comme son égale. C'est encore un moyen de diminuer la femme et ce qu'elle est.
franmic64 - 06/02/12 09:50
C'et plutôt marrant comme article!
Les plus lus
La communauté
   michel.papy.37  a commenté « Pédophilie : Sweetie piège 11 Français » - Il y a 35 min
   vanina421 a mis à jour son profil - Il y a 2 h

Jouez

Entreprises partenaires

Fermer