De plus en plus de Français victimes de la précarité énergétique

De plus en plus de Français victimes de la précarité énergétique
En 2011, le nombre de personnes en situation de précarité énergétique a fortement augmenté. Une aggravation due en partie aux effets de la crise et de la hausse des factures d'électricité et de gaz.


Conséquence de la crise et de l’augmentation des prix du gaz et de l’électricité : les Français sont de plus en plus nombreux à souffrir de précarité énergétique. Tel est le bilan du Médiateur national de l’énergie pour 2011, publié mardi. Cette autorité administrative indépendante a ainsi vu son nombre de saisines augmenter de 14% l’année dernière, portant leur chiffre à 8 044 pour 2011. Parmi ces cas précaires, 15% des dossiers sont liés à des difficultés de paiement, soit une hausse de 80% par rapport à l’année précédente.

Selon le Médiateur, « la crise économique et la hausse du coût de l'énergie ont aggravé le phénomène de la précarité énergétique ». Cela signifiant que de plus en plus de ménages ont des difficultés à payer leurs factures d'électricité ou de gaz. Ces derniers sont par conséquent de plus en plus nombreux à demander une médiation. Une situation aggravée par une augmentation des tarifs réglementés du gaz de 25% en deux ans, et de 8% pour l'électricité.

Suite à ce rapport, le Médiateur propose des pistes visant à lutter contre la précarité énergétique. Il plaide notamment pour l’instauration d’une trêve générale des coupures du 1er novembre au 15 mars pour l'ensemble des consommateurs, sur le modèle de la trêve hivernale des expulsions locatives. Il propose également la création d’un « chèque énergie » qui permettrait d’aider les ménages dans le besoin, quelle que soit l’énergie avec laquelle ils se chauffent.

Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Prix du gaz : augmentation de 4,4% au 1er janvier
ISIGAZ lutte contre la précarité énergétique
GDF SUEZ s'engage pour lutter contre la précarité énergétique
6,5 millions de Français sont mal chauffés

comments powered by Disqus