Sécurité sociale : un déficit en baisse en 2011

Le déficit de la Sécurité sociale pour l'année 2011 est moins élevé que prévu, selon Les Echos. Il s'élève à 8,6 milliards d'euros, contre 11,6 milliards en 2010.


Le déficit de la Sécurité sociale est moins important que prévu. Il est « inférieur de 900 millions aux prévisions », annonce le directeur de la branche maladie de la Sécurité sociale, Frédéric Van Roekeghem, aux Echos. Le trou de la Sécu s’élève à 8,6 milliards d'euros, contre 11,6 milliards en 2010. Une bonne nouvelle lorsqu’on sait qu’en septembre 2011, la Cour des comptes annonçait un déficit historique en 2010 dans son rapport annuel.
Même s’il est trop tôt pour se prononcer pour 2012, le directeur de l'Assurance maladie prévoit que «le déficit sera ramené cette année à la moitié de ce qu'il était en 2004, voire moins, alors que la crise de 2008-2009 a été sans précédent». Les deux principaux candidats à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont prévu tous deux une hausse des dépenses de santé, de respectivement 2,5% et 3%. Une augmentation qui n’inquiète pas Frédérick Van Roekeghem, «la situation n'est pas aussi dramatique qu'on pourrait le croire. L'équilibre est à notre portée sans se lancer dans des réformes brutales, comme certains le préconisent», explique-t-il.
Le Medef ne partage pas ce point de vue et estime que l'Assurance maladie est «au bord de la faillite».

(Source : lefigaro.fr)

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Répertoire national de la protection sociale : un « outil contre la fraude fiscale »
30 milliards : un déficit « historique » pour la Sécurité sociale
Chasse à la fraude pour la sécurité sociale
Mediator : la Sécu demande 255 millions d'euros à Servier
Sécu : Une cure d’austérité pour pallier le déficit