Rapport de l'OCDE : 15 millions de chômeurs en plus depuis la crise

Rapport de l'OCDE : 15 millions de chômeurs en plus depuis la crise
Rapport de l'OCDE : 15 millions de chômeurs en plus depuis la crise
Dans son dernier rapport, l'OCDE s'inquiète du chômage qui touche les jeunes et de longue durée. Ce sont les pays de la zone euro les plus concernés.
A lire aussi
Journée de la femme : Julie Gayet dans "14 millions de cris" et 4 autres petits films à grignoter
femmes
Journée de la femme : Julie Gayet dans "14 millions de...


L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) présente mardi son dernier rapport annuel 2012 sur la situation de l’emploi en Europe. Et le bilan dressé est inquiétant. 48 millions de personnes sont touchées par le chômage dans les pays riches, soit 15 millions de plus qu’avant la crise financière de 2008. « C'est l'effet du ralentissement généralisé, d'une croissance très molle et même négative dans certains pays et du climat d'incertitude qui pèse sur les décisions d'embauche des entreprises », commente Stefano Scarpetta, directeur de la division emploi et politiques sociales. Le taux de chômage a atteint 7,9% en mai : il devrait baisser de façon très lente et progressive, pour atteindre 7,7% au deuxième semestre 2013, après toutefois avoir marqué un pic à 8%.

Parmi les plus touchés : les jeunes actifs. Le taux de chômage moyen chez les moins de 25 ans est de 16%, avec des pics jusqu’à 50% en Grèce et en Espagne. Autre fléau : le chômage de longue durée. Plus de 40% des personnes sans emploi le sont depuis plus d’un an, et 20% depuis plus de deux ans, preuve d’une très faible dynamique d’embauche. « Les politiques publiques d'emploi doivent cibler les populations les plus vulnérables pour éviter le cercle vicieux de baisse des revenus, creusement des inégalités, augmentation de la pauvreté et des tensions sociales », recommande Stefano Scarpetta.

Des taux au-delà de 20% en Europe
Par ailleurs, le rapport soulève les très fortes disparités entre les pays. Parmi les moins bien lotis, neuf pays affichent un taux de chômage à deux chiffres, et la plupart appartiennent à la zone euro. France, Espagne, Estonie, Grèce, Irlande, Italie et Portugal sont fortement touchés, mais ce sont l’Espagne et la Grèce, qui enregistrent des taux record, qui dépassent les 20%. L'OCDE prévoit encore respectivement 25,2% et 21,6% à horizon fin 2013.

À l’inverse, certains pays comptent un taux de chômage très faible, compris entre 3,5 et 5% : l’Australie, l'Autriche, la Corée, le Japon, le Luxembourg, le Mexique, la Norvège, la Suisse et les Pays-Bas. Quant à l’Allemagne, elle a vu son taux baisser drastiquement de 8,2% fin 2007 à 5,6% en mai.

Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Chômage : un taux record en France depuis 13 ans
Emploi : le taux mondial du chômage des jeunes toujours aussi élevé
Le chômage en hausse depuis 12 mois
Chômage : Pôle emploi rappelé par la justice à son devoir d'information
Chômage : les cadres et les plus qualifiés très touchés
OCDE : hausse « durablement élevée » du chômage des jeunes