L'OCDE lance son indicateur du bonheur

L'OCDE lance son indicateur du bonheur
Le président Nicolas Sarkozy avait lancé l’idée en 2009. Deux ans après, l’OCDE présente son indicateur du bonheur, un indice visant à évaluer le bien-être de la population d’un pays…

En 2009, le président Nicolas Sarkozy avait émis la possibilité d’utiliser un indicateur du bonheur des Français pour évaluer la croissance du pays. Aussi surprenante soit-elle, cette initiative lui avait été soumise par une commission présidée par le Prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz. Elle visait notamment à trouver des pistes pour améliorer la mesure de la croissance économique et à corriger les carences du produit intérieur brut (PIB), indicateur de référence devenu obsolète.
Il semblerait que depuis, l’idée, qui avait séduit les gouvernements britannique et canadien, ait fait son chemin. Pour preuve, l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) vient de lancer un outil interactif permettant de calculer le bien-être des habitants d’un pays en fonction de divers critères tels que les revenus, l’emploi, le logement, les liens sociaux, l’environnement, la sécurité, l’éducation, la santé, etc.
Cet indicateur, disponible en ligne, permet par ailleurs aux internautes des états membres de l’OCDE de comparer le niveau de bonheur de chaque pays en fonctions des facteurs jugés importants. L’organisme espère pouvoir proposer cet outil aux pays émergents dans les prochains mois.

Voir la vidéo de l’indice « Vivre mieux » (en anglais)


VOIR AUSSI

Un indicateur pour mesurer le bonheur
Conseil de coach : A la poursuite du bonheur
Le travail ne fait pas le bonheur