Vols dans les magasins : plus nombreux et plus professionnels

La France assiste à une nouvelle augmentation du nombre de vols dans les magasins. Une étude révèle une hausse, entre la mi-2010 et la mi-2011, de 2,9% en valeur, soit près de 5 milliards d'euros de pertes, et pointe une « professionnalisation » du vol à l'étalage.


Les distributeurs voient leur taux de vols remonter. En effet, d’après une étude du Centre de recherche dans la distribution, entre la mi-2010 et la mi-2011, le nombre de vols à l’étalage a progressé de 2,9%, soit un trou de 4,9 milliards d’euros dans le chiffre d’affaires annuel. L’étude se base sur la différence entre les stocks théoriques et réels, en tenant compte également des erreurs administratives ou celles des fournisseurs. Les magasins estiment que les vols sont commis à 44% par des clients, à 30,1% par le personnel et 7,2% par les fournisseurs.
De plus, cette étude, réalisée pour le compte de la société de sécurité Checkpoint Systems, pointe le doigt sur une « professionnalisation » du vol à l’étalage. C’est ce qu’a expliqué Cédric Brossard, directeur marketing pour la division textile Europe de Checkpoint Systems : « Des voleurs mieux renseignés déjouent plus facilement les dispositifs standard de sécurité et ceux qui se font attraper sont les voleurs qui restent occasionnels, avec des montants moins élevés ». Cela deviendrait donc « un vrai métier pour certaines personnes avec de vraies commandes », avant d’ajouter, « dès qu’il y a un nouveau produit, il peut générer un marché noir ».
Au niveau mondial, les vols ont progressé de 6,6%, soit une perte pour les distributeurs de près de 90 milliards d’euros.

Nicolas Pouilley

Avec AFP
Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Hausse des prix alimentaires : la Banque mondiale s'alarme
Prochaine flambée des prix alimentaires

L'INFO DES MEMBRES

ED : une employée licenciée pour un vol de légumes supposé
Hausse des prix à la consommation : +0.7% pour le mois de mai 2011