ISIGAZ lutte contre la précarité énergétique

Par Marion Roucheux
Publié le 5 décembre 2011

Lancé par GDF en 2005, le dispositif ISIGAZ mène une double mission auprès des habitants des zones sensibles : sécuriser les installations au gaz naturel et sensibiliser aux questions énergétiques. Le 9 novembre avait lieu la journée de rassemblement ISIGAZ, l’occasion de faire le bilan des 6 années d’action du programme.  
ISIGAZ lutte contre la précarité énergétique


Pour pouvoir visionner cette emission, veuillez télécharger le plugin Flash Player disponible en cliquant ici.

Avec notre partenaire


Lutter contre la précarité énergétique en sensibilisant les clients GDF aux problématiques des économies d’énergie : tel est l’objectif que s’est fixé le dispositif ISIGAZ mis en place par GDF depuis 2005. Il s’agit d’une action d’information, de prévention et de conseil des habitants à domicile.
Dans ce cadre, GDF missionne des associations pour se rendre au domicile de clients démunis, habitant en zone sensible et victimes de précarité énergétique. ISIGAZ s’appuie sur ces structures locales car elles ont l’expérience nécessaire dans le domaine de la médiation, mais surtout la connaissance du réseau et des acteurs locaux, ainsi que le contact avec les populations de quartier.
La visite du logement a alors deux objectifs : la sécurisation de l’installation du gaz naturel dans l’habitat et la vérification du bon état de la ventilation.
Les médiateurs informent, pour prévenir les risques liés à l’intoxication au monoxyde de carbone, mais aussi sensibilisent sur l’importance des ventilations, du raccordement et de l’entretien de la gazinière. Ils donnent par ailleurs des conseils et les bons réflexes à avoir en cas d’incident lié au gaz. Ces visites permettent ainsi d’ancrer le message de sensibilisation auprès des occupants.
Au-delà de l’aspect sécuritaire, le projet a également comme objectif de contribuer au maintien du lien social dans les quartiers concernés.
Jusqu’à ce jour, ces opérations ont permis de visiter plus de 180 000 logements avec un taux de pénétration de 80%. Cela représente 100 villes et 115 quartiers concernés, plus de 60 conventions signées, 47 associations partenaires et près de 300 médiateurs ou encadrants formés à ISIGAZ.

Marion Roucheux

Après un diplôme en Communication Publique et Politique à Sciences Po Bordeaux et une expérience dans le marketing, Marion Roucheux retourne à ses premières amours : le journalisme. Au sein de la rédaction de l’Atelier.fr puis du Nouvel Economiste, elle se spécialise sur les nouvelles technologies, les médias, le marketing et la communication. En parallèle, elle affûte sa plume pour des magazines d’Art de vivre. Elle rejoint l’équipe de Terrafemina.com pour continuer à écrire sur les sujets qui la passionnent, et ils sont nombreux…

Voir aussi :  engagement    environnement    social   
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
 

Commenter

7 commentaires

angel95 - 06/12/11 16:16
jespere qu'il y auras du monde, pour pouvoir dire et expliquer leurs avancer.
fidjikelyna - 06/12/11 16:21
ben j'espère quen les explications aideront les personnes à mieux comprendre les economies d'énergies
country33 - 08/12/11 08:29
J'aimerais bien savoir comment et si ça sert vraiment à quelque chose. On va aussi en entendre parler j'espère, c'est interessant de s'y pencher.
fidjikelyna - 16/12/11 12:01
en attente de voir la suite qu'il va y avoir
jeant - 16/12/11 16:52
J'ai l'impression que c'est surtout un effet d'annonce...
franmic64 - 01/01/12 22:15
On voit encore beaucoup trop d'accidents domestiques pouvant entraîner la mort dans ces milieux là. Je pense que les propriétaires de ces logements parfois insalubres sont responsables de ces faits!
country33 - 20/02/12 10:26
On a vu encore avec le froid que des installations vétustes peuvent fairte des dégats et de svictimes c'est certain mais il faut quand même bien réviser les installations.

Entreprises partenaires

Fermer