Parrainages Présidentielle : dernière ligne droite pour les candidats

C'est avant ce soir 18h que les candidats à l'élection présidentielle doivent déposer leurs 500 signatures au Conseil constitutionnel. Si certains les ont déjà, d'autres comme Dominique de Villepin et Corinne Lepage mènent la course jusqu'au bout pour tenter de récupérer leurs précieux sésames.


Jour J pour les parrainages. La première étape cruciale dans la course à l’Elysée, le dépôt des signatures au Conseil constitutionnel par les candidats, s’achèvera vendredi à 18h. C’est seulement lundi que Jean-Louis Debré, le président du Conseil, annoncera la liste définitive des candidats retenus, ayant déposé les 500 parrainages d’élus nécessaires.

Parmi les candidats assurés de se présenter à l’élection présidentielle, outre François Bayrou, François Hollande et Nicolas Sarkozy qui ont eu le soutien de leur parti, Eva Joly a déposé hier ses 639 signatures. Avant elle, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Nathalie Arthaud et Marine Le Pen avaient déjà également apporté leurs précieuses signatures. Jean-Luc Mélenchon quant à lui a annoncé qu’il avait obtenu 1100 parrainages et qu’il viendrait les déposer vendredi.

Pour certains candidats, le suspense reste entier à quelques heures seulement de la date limite. Dominique de Villepin s’est exprimé jeudi soir lors du journal de 20h00 sur France 2, annonçant que « sauf miracle », il n’obtiendrait pas ses 500 parrainages. « Il reste encore une journée et je me battrai jusqu'au bout » a assuré le président de République solidaire, avant d’ajouter « compte-tenu de la difficulté aujourd'hui à acheminer les parrainages, c'est aujourd'hui difficile. Mais le miracle républicain existe et je le souhaite ».

Même inquiétude du côté de Cap 21, dont la candidate Corinne Lepage a lancé jeudi un « appel aux 40 », afin de glaner les dernières signatures dont elle a besoin pour rendre sa candidature possible. Autres candidats dont les parrainages ne sont pas assurés : Jean-Marc Governatori de l’Alliance écologiste indépendante qui a seulement obtenu 433 signatures et Carl Lang, le représentant de l’Union de la droite nationale (UDN) qui confiait avoir encore « un tout petit espoir » jeudi.

Restent les candidatures surprises : ainsi, François Amanrich, président du mouvement des Cléocrates, qui plaide pour la désignation du président de la République au tirage au sort, a déposé ses 500 signatures jeudi. Selon M. Debré, « une vingtaine de personnes ont reçu au moins un parrainage d'élu, avec parmi elles quelques candidats farfelus ». Pour le président du Conseil constitutionnel qui annoncera la liste définitive lundi à 17h30, ce sera un moment « solennel » qui marquera l’entrée dans la campagne officielle.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Présidentielle 2012 : principes et enjeux du parrainage politique
Parrainages présidentielle : Marine Le Pen a ses 500 signatures
Parrainages 2012 : Marine Le Pen s'insurge contre un « système absurde »
Présidentielle 2012 : Jacques Cheminade a 500 signatures