La France a-t-elle participé à l'arrestation de Laurent Gbagbo?

La France a-t-elle participé à l'arrestation de Laurent Gbagbo?
Cela faisait quatre mois que la Côte d'Ivoire était en proie aux violences consécutives à la victoire d'Alassane Ouattara à l'élection presidentielle. Laurent Gbagbo, le président sortant, s'est accroché au pouvoir jusqu'à l'intervention de l'Onu et de l'armée française. Retour sur une intervention qui suscite la polémique.

Hier, cet épisode s’est conclu par la prise de sa résidence à Abidjan. Quelle force est à l’origine de ce fait ? Il semble que la France ait été présente tout comme les forces de l’ONU.

Selon les dires de François Barouin, la France a agi dans le cadre de l’ONU «Le départ de Gbagbo ne va pas nous faire verser des larmes de crocodile, son départ est une bonne nouvelle. Il s'est accroché à son pouvoir. La page est tournée».

Une manifestation pro-Gbagbo a eu lieu hier à Paris. Il y a eu quelques blessés et quelques arrestations. Ces manifestants pensent que la France a joué un rôle important dans l’arrestation de l’ancien président ivoirien. Quoiqu’il en soit, lui et son épouse Simone (qui s’est murée dans le silence) sont retenus dans une chambre de l’hôtel du Golf, Quartier Général de Ouattara.

N’oublions pas que les affrontements auraient fait en 800 et 1000 morts. De son côté, Ban Ki Moon,  secrétaire général des Nations Unies a demandé au président ivoirien Ouattara de contenir le peuple. Les affrontements doivent cesser aujourd’hui.

VOIR AUSSI

Côte d'Ivoire: Laurent Gbagbo arrêté et livré à la rébellion

Côte d'Ivoire: Laurent Gbagbo vit ses dernières heures au pouvoir