Forêts de l'Essonne : appel à témoins pour arrêter le violeur des bois

Forêts de l'Essonne : appel à témoins pour arrêter le violeur des bois
Un appel à témoins va être lancé, dans le but de mettre la main sur l'homme soupçonné d'avoir violé cinq jeunes filles, depuis 1998. Il aurait commis la plupart de ses crimes dans des forêts de l'Essonne. Considéré comme « très dangereux », le violeur en série aurait environ 50 ans, le teint pâle, les cheveux courts grisonnants, les yeux bleus très clairs, le visage émacié et mesurerait entre 1,85m et 1,90m.


Son surnom : le prédateur des bois. Cet homme serait l'auteur présumé de cinq viols, commis entre 1998 et 2008 sur des jeunes filles, en Ile-de-France et en province. Il est activement recherché par les gendarmes de la section de recherche (SR) de Paris, et par la brigade de protection des mineurs (BPM). Ce violeur en série est considéré comme « très dangereux ». Un appel à témoin va alors être lancé, pour mettre la main dessus. Le prédateur des bois aurait environ 50 ans, le teint pâle, les cheveux courts grisonnants, les yeux bleus très clairs, le visage émacié et mesurerait entre 1,85m et 1,90m.

Point important de l’enquête, le violeur aurait apparemment une très bonne connaissance des forêts du département de l’Essonne, puisque ce serait principalement dans ces endroits qu’il aurait commis ces actes. En effet, le 8 juin 2008, une adolescente de 16 ans a été emmenée de force puis violée dans la forêt des Grands-Avaux, à Champcueil dans l’Essonne. Le 16 avril 2000, une jeune fille de 15 ans a été abusée dans une zone boisée près de Limours-en-Hurepoix, dans le même département. Enfin, le 1er avril 1999, une étudiante de 18 ans a été violée dans un sous-bois à Saint-Aubin, toujours dans l’Essonne. Les deux autres crimes sexuels connus ont été commis à Loges-en-Josas, dans les Yvelines, et à proximité de La Rochelle, en Charente-Maritime.

Nicolas Pouilley

(Source : Le Parisien)
Crédit photo : Photos.com

VOIR AUSSI

Egypte : une journaliste de France 3 « tabassée » et violée
Croix-Rouge : cinq employés accusés de maltraitances dont un de viol
Viol conjugal : le Collectif féministe contre le viol lance une campagne choc