Prostitution en Colombie : un scandale vise les agents d'Obama

Par La rédaction
Publié le 19 avril 2012

Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Onze agents de la police d'élite de Barack Obama se sont vus impliqués dans un scandale de prostitution en Colombie lors d'un voyage du président au sixième Sommet des Amériques. Trois d'entre eux se sont déjà « retirés » de leur poste. Les huit autres employés restent suspendus en attendant la poursuite de l'enquête.


Onze membres de la police d'élite protégeant Barack Obama ont été suspendus le 14 avril après avoir été mis en cause dans une affaire de prostitution à Carthagène en Colombie. Aujourd’hui, les têtes commencent à tomber au Secret Service. Selon un communiqué de cet organisme, un membre de la hiérarchie est en cours de limogeage, un autre a été autorisé à prendre sa retraite, et un troisième, un agent du rang, a démissionné. Par ailleurs, en attendant la poursuite de l’enquête interne, les huit autres employés restent suspendus, d’après la même source.

La police fédérale a souligné que ce procès « va être complet, scrupuleux et juste » et utilisera toutes les techniques d’investigation dont l’agence dispose. À ce propos, le communiqué mentionne des passages au détecteur de mensonge, ainsi que des interrogatoires des employés impliqués et de témoins, dont certains menés à Carthagène en Colombie. C’est dans cette station balnéaire que les agents, ainsi que dix membres des forces armées américaines, sont soupçonnés d’avoir eu des relations sexuelles avec des prostituées, lors de la préparation de l’arrivée du président Barack Obama. En effet, ce dernier a participé quelques jours plus tard au sixième Sommet des Amériques avec une trentaine de chefs d’État et de gouvernement.
« Nous exigeons de tous nos employés qu'ils adhèrent aux critères professionnels et moraux les plus élevés, et sommes engagés à un examen complet de cette affaire », souligne le Secret Service à propos de ce scandale.

Alexandra Gil


Avec AFP
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Abolition 2012 : « Prostitution = violence »
Pour ou contre la pénalisation des clients des prostitués
Le mouvement du nid combat la prostitution

Les Colombiennes montent au front


 

Commenter

5 commentaires

ysabella - 19/04/12 11:12
Où se situe le scandale? Si l'on pouvait m'expliquer quel est le problème, j'en serais reconnaissante ;-)
jeant - 19/04/12 12:57
Et alors? Ils ont consommé local? Plus sérieusement, ça fait vraiment pas sérieux...
ladymam - 19/04/12 13:04
les prostituées vendent leurs corps et les militaires ont bien le droit de consomer, je ne vois même pas pourquoi on en parle !
country33 - 19/04/12 13:23
Ils ont trouvé des filles qui leurs plaisait , il vaut mieux ça que de profiter de ses fonctions et violer des pauvres femmes.
jeanne-flo - 19/04/12 22:08
Il est certain que pour une délégation présidentielle , ça fait vraiment pas très sérieux , ce sont des métiers qui demandent de la rigueur et une abnégation totale , de la conscience professionnelle , c'est le genre de comportement qui peut mettre à mal une élection par exemple et le moment est plutôt mal venu ...

Entreprises partenaires

Fermer