Chômage : 202 millions de demandeurs d'emploi dans le monde

Chômage : 202 millions de demandeurs d'emploi dans le monde
Ce matin, l'Organisation internationale du travail (OIT) a publié son rapport annuel sur le travail. Il montre qu'en 2012, 202 millions de personnes vont être au chômage dans le monde, soit 6 millions de plus que l'année dernière. Les politiques d'austérité et les réformes brutales du marché du travail n'ont pas permis la création d'emplois.


Quelque 202 millions de personnes seront au chômage en 2012, ce sont les chiffres qui ressortent d'un rapport de l’Organisation mondiale du travail (OIT) publié ce lundi à Genève. Même si la croissance économique montre quelques signes de reprise dans certains pays, la situation mondiale de l’emploi reste inquiétante pour l’organisme. Les politiques d’austérité ainsi que les réformes brutales du marché du travail n’ont pas permis la création d’emplois bien au contraire. « Notre chiffre estimé, provisoire pour l'année 2011, est que le chômage total serait de 196 millions, et nous passerions en 2012 à 202 millions, une augmentation de 6 millions, et en 2013 à 207 millions, une augmentation de 5 millions supplémentaires », a déclaré lors qu'une conférence de presse le directeur de l'Institut international d'études sociales de l'OIT, Raymond Torres.
En Europe le taux de chômage a progressé dans deux tiers des pays depuis 2010. Et au Japon ou aux États-Unis, la reprise du travail est au point mort. Il est improbable pour l’organisme que l’économie mondiale croisse à un rythme suffisant durant deux années pour combler le déficit d’emplois actuel et qu’elle donne également du travail aux 80 millions de personnes qui doivent arriver sur le marché du travail.

Le problème du chômage vient, pour l’OIT, de la difficulté d’accès au crédit pour les PME, mais également des mesures d’austérité mises en place pour apaiser les marchés financiers. Il faudrait au contraire mettre en place des stratégies de relance de la demande intérieure explique l’organisation. Elle félicite d’ailleurs les pays comme l’Inde ou la Chine où les salaires augmentent pour rattraper la productivité. En Europe, l’OIT recommande aux autorités de repenser l’action de la Banque européenne d’investissement pour qu’elle facilite les prêts et qu’elle relance ainsi la croissance.

Sarah Jumel

Source : AFP
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Chômage : les cadres et les plus qualifiés très touchés
Crise : le chômage touche plus les hommes que les femmes
Chômage : Pôle emploi rappelé par la justice à son devoir d'information

comments powered by Disqus