Luka Rocco Magnotta : repéré à Paris grâce à son téléphone portable

Luka Rocco Magnotta : repéré à Paris grâce à son téléphone portable
Le dépeceur de Montréal, qui aurait tué puis démembré un étudiant chinois au Canada, a été repéré en région parisienne. Il a été trahi par son téléphone portable, ce qui a permis à la police de refaire l'itinéraire suivi par l'individu dans les derniers jours.


La police française a réussi à repérer l’itinéraire réalisé par Luka Rocco Magnotta, le « dépeceur de Montréal », qui aurait été trahi par son téléphone portable. Le tueur présumé, qui aurait démembré un étudiant chinois, est ainsi allé au bar Le Petit Batignolles et à l'hôtel Studio-Batignolles, dans le XVIIe arrondissement de Paris, ainsi que dans le quartier de la Bastille dans le XIIe arrondissement de la capitale, qu’il aurait fréquenté plusieurs fois selon la police.

En outre, il a dormi dans un hôtel de Bagnolet, dans la banlieue est de Paris, où il aurait laissé des revues pornographiques et des sacs vomitoires de la compagnie aérienne grâce à laquelle le suspect a voyagé en France depuis le Canada. Luka Rocco Magnotta serait arrivé à Roissy le samedi 26 mai selon les vidéos du flux des passagers, passant une première nuit chez une connaissance à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), qui s’est signalée à la police une fois au courant de l’affaire. Le dépeceur de Montréal, qui a accordé des interviews en tant qu’acteur porno où il révélait son « goût du sang », est un Canadien de 29 ans, qui pourrait se déguiser en femme selon la police.

Alexandra Gil

Avec AFP

VOIR AUSSI

Attentats en Norvège : Anders Behring Breivik face aux juges
Cannibalisme à Miami : les sels de bain, nouvelle drogue tendance

L’INFO DES MEMBRES

Un suspect identifié 10 ans après un meurtre