Chine : le 23e anniversaire des manifestations de Tiananmen sous tension

Par La rédaction
Publié le 4 juin 2012

Chine : le 23e anniversaire des manifestations de Tiananmen sous tension
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Il y a 23 ans, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, le régime chinois réprimait dans le sang l'occupation de la place Tiananmen par des manifestants en faveur de la démocratie. Plus de vingt ans après les faits, la commémoration de ces événements reste un sujet sensible en Chine.


Malgré le temps passé, le régime chinois se refuse toujours à reconnaître les centaines de victimes de la répression du mouvement de contestation du printemps 1989 dont l’emblème reste l’occupation de la désormais célèbre place Tiananmen à Pékin. Ce lundi 4 juin, le gouvernement s’emploie à empêcher toute forme de cérémonie publique. Sur les réseaux sociaux, toutes les recherches portant sur la date du 4 juin et sur le nombre 23 ont été bloquées, tandis que sur les médias officiels, la mention des tentatives de commémoration est interdite.
Ces derniers jours, plusieurs dizaines de militants ont été arrêtés à Pékin et renvoyés dans leur province d’origine. Dimanche 3 juin, la police a interpellé des manifestants lors d’une cérémonie dans la province de Fujian, dans le Sud-est du pays.
Pour déjouer la censure et l’interdiction, des stratégies s’improvisent. Le site dissident Molihua invite par exemple ses lecteurs à se promener vêtus de noir à proximité des lieux officiels des villes chinoises, les 3 et 4 juin.
Le climat est d’autant plus tendu que Washington a appelé ce dimanche Pékin à libérer les dernières personnes encore détenues pour avoir pris part aux manifestations du printemps 1989. Le gouvernement chinois a refusé ce lundi d’accéder à cette demande, la qualifiant d’ingérence dans les affaires intérieures chinoises.
Une veillée aux chandelles se tiendra malgré tout ce lundi soir à Hong Kong. Il s’agit de la seule manifestation autorisée, en raison du statut spécial du territoire qui garantit à ses habitants la liberté d’expression et de rassemblement.

Viviane Clermont

Sources : AFP/NouvelObs
Crédit photo : Ed Jones/AFP

VOIR AUSSI

Rapport Amnesty : où en sont les droits de l'Homme dans le monde ?
Chine : Chen Guangcheng demande l'asile politique aux États-Unis
En Chine, les mariages arrangés sont en baisse

Voir aussi :  droits    international    chine   
 

Commenter

7 commentaires

country33 - 04/06/12 18:53
Ca avait fait grand bruit à cette époque , mais je ne sais pas si le gouvernement Chinois ne surveille pas de très proche tous les gens qui pourraient agir pour cet "Anniversaire" un peu spécial.
linelu7 - 04/06/12 21:26
les régimes chinois et d'autres créent ce genre de dates en refusant la liberté d'opinion ou de manifester à leur peuple. . . . . .. . . . . .. . .
omaha - 05/06/12 06:49
comment ne pas se souvenir de cette image qui a fait le tour du monde . Et dire que des personnes sont encore en prison
angelabeille - 05/06/12 08:16
déjà 23 ans, je ne vois meme plus le temps passé, j'avais pas l'impression que c'etait déjà si loin.. mais en meme temps c'est fou que cela ce soit produit également.
alexandrine - 05/06/12 08:21
Je me souviens de cet événement, j'étais adolescente mais cela m'avait énormément marquée, que le temps passe vite, mais mes souvenirs sont intacts.
sandrine6405 - 05/06/12 18:34
Déjà 23 ans de passé et je vois que les choses n'ont pas beaucoup évolué, les droits de l'Homme ne sont pas au coeur de la préoccupation du gouvernement chinois
linelu7 - 05/06/12 20:19
j'avais trois ans alors, mais ces évènements restent tristement célèbres . . . . .. . . . . . . . .. . . . . . . . . . .. . . . . .. . . . .. . ..

L'appli Terrafemina

Entreprises partenaires

Fermer