Égypte : d'importantes manifestations sont attendues aujourd'hui

Par La rédaction
Publié le 5 juin 2012

Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Des centaines de citoyens manifestent depuis samedi sur la place Tahrir, au Caire, pour protester contre les verdicts du procès Moubarak, qu'ils jugent trop indulgents. Des organisations pro-démocratie, ainsi que d'anciens candidats à la présidentielle, ont appelé les Égyptiens à se rassembler aujourd'hui sur cette place où plus de 850 manifestants ont été tués pendant la révolution égyptienne.


Suite aux verdicts du procès Moubarak, qui ont amené des militants égyptiens à se rassembler sur l’emblématique place Tahrir, au Caire depuis samedi, plusieurs groupes politiques ont appelé à maintenir cette pression, comme signe d’indignation face à une sentence jugée trop clémente contre l’ancien président Hosni Moubarak et ses proches. En effet, le président déchu et son ministre de l’Intérieur, Habib al-Adly ont été condamnés à la perpétuité, tandis que six responsables de la sécurité, accusés d’avoir tué près de 850 personnes pendant la révolution égyptienne, ont été acquittés, une décision jugée dangereuse par les organisations de défense des droits de l’Homme, car encourageant l’impunité au sein de la police.
C’est pourquoi le Mouvement du 6 avril, ainsi que la Coalition de jeunes de la révolution et l’Union des jeunes de Maspero, des organisations pro-démocratie, ont lancé un appel aux Égyptiens les encourageant à manifester aujourd’hui à partir de 15h. Par ailleurs, Hamdeen Sabbahi et Abdel Moneim Aboul Foutouh, deux candidats à la présidentielle qui ont été éliminés au premier tour, vont conduire des cortèges de manifestants vers la place Tahrir.

Alexandra Gil


Avec AFP
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Égypte : la fin de trente années d’état d’urgence
Égypte : le candidat des Frères musulmans rassure les femmes et les Chrétiens
Égypte : une journaliste de France 3 « tabassée » et violée
Égypte : les Frères musulmans veulent supprimer le Conseil national de la femme

 

Commenter

5 commentaires

jeant - 05/06/12 12:51
La prison à vie, c'est pourtant sévère comme jugement
alexandrine - 05/06/12 13:10
J'espère seulement que ces nouvelles manifestations vont se dérouler dans le calme et qu'ils pourront exprimer leur mécontentement par rapport à ce verdict.
country33 - 05/06/12 13:11
Je en croyais quand m^mee pas que Habib al-Adly et son ministre de l’Intérieur aient pu être condamnés à la perpétuité...alors pour ma part cette peine est bien trop douce avec ce qu'ils ont fait .
ladymam - 05/06/12 14:00
l 'important est que ces manifestations ce passent dans le calme et le respect et que chacun puissent ce faire entendre.
sandrine6405 - 05/06/12 18:04
Malheureusement pour les Égyptiens les deux candidats restant en liste ne proposent pas vraiment l'instauration d'une démocratie

les femmes de l'année

Entreprises partenaires

Fermer