Irak : 59 morts et 200 blessés après une série d'attentats visant les chiites

Par La rédaction
Publié le 13 juin 2012

Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Une nouvelle série d'attentats perpétrés en Irak et visant la communauté chiite a fait au moins 59 morts et près de 200 blessés. Ce massacre s'est produit le jour même où des dizaines de milliers de pèlerins chiites préparaient à Bagdad la commémoration de la mort de Moussa al-Kazem, l'un de plus grands imams de la communauté chiite.


Alors que la communauté chiite se disposait mercredi à commémorer à Bagdad la mort de Moussa al-Kazem, l’un de ses plus importants imams, une série d’attentats à la bombe perpétrés en Irak a tué au moins 59 personnes et fait près de 200 blessés, le bilan le plus important depuis le 20 mars, jour où plusieurs attentats coordonnés dans des villes irakiennes avaient causé la mort de plus de cinquante personnes.  

Au moins 40 attaques ont été recensées lors de cette série d’attentats, à Bagdad, Hilla, Kerbala, Azizia, Balad, Baqouba, Kirkouk et Moussoul. Sur le total des assauts, 18 ont été menés avec des voitures piégées et 17 à la bombe, un bilan auquel s’ajoutent 5 attaques à main armée à Bagdad et Baqouba. L’une des voitures piégées a explosé dans le quartier chiite de Kazamiya, où la communauté préparait une cérémonie pour l’anniversaire de la mort de Moussa al-Kazem. Ces liturgies réunissent chaque année des dizaines des milliers de pèlerins chiites, qui viennent d’autres villes, très souvent à pied.  

Ces attaques de militants extrémistes sunnites ciblant des pèlerins chiites sont fréquentes dans le pays, où la violence est devenue quasi-quotidienne.

Alexandra Gil

(Avec AFP)

Crédit photo : AFP


VOIR AUSSI

Les femmes en Irak
Attentats contre les ambassades : Israël accuse l'Iran
Damas : un double attentat fait 40 morts dans la capitale syrienne
Tortures en Irak : WikiLeaks accable les Etats-Unis


Voir aussi :  international    deces   
 

Commenter

0 commentaire

Entreprises partenaires

Fermer