Crimes contre l'humanité : Amnesty International accable la Syrie

Par La rédaction
Publié le 14 juin 2012

Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Amnesty International accuse la Syrie de commettre actuellement des crimes contre l'humanité au nom de la raison d'État. Dans un rapport de l'organisme, basé sur des interviews réalisées dans 23 villes et villages syriens, les habitants racontent la manière dont leurs maisons sont brûlées et leurs occupants tués par les forces et milices du pays.


La Syrie perpètre actuellement des crimes contre l’humanité que le gouvernement justifie au nom de la raison d'État, pour se venger des communautés soupçonnées de supporter les insurgés, indique Amnesty International dans son dernier rapport publié mercredi. L’association réclame ainsi une action internationale afin de mettre fin à des massacres récents qu’Amnesty International assure pouvoir prouver. L’organisme dénonce en effet des crimes arbitraires de civils, y compris des enfants, que des soldats auraient forcé à sortir de chez eux afin de les tuer, brûlant parfois leur cadavre.

Ce rapport de 70 pages et intitulé « Représailles mortelles » contient des interviews réalisées dans 23 villes et villages de Syrie et conclut que les forces et milices syriennes commettent au quotidien de « graves violations des droits de l’Homme » ainsi que de « sérieuses entorses au droit humanitaire international allant jusqu’aux crimes contre l’humanité », a indiqué Donatella Rivera, spécialiste d’Amnesty International pour les situations de crise, en présentant le rapport. « Partout où je suis allée, j'ai rencontré des habitants désespérés qui m'ont demandé pourquoi le monde restait là sans rien faire », a-t-elle déclaré.

Lire le rapport d'Amnesty (anglais)

Alexandra Gil

Avec AFP
Crédit photo : YouTube/AFP

VOIR AUSSI

Syrie : le site du massacre d'Al-Koubeir inaccessible à l'ONU
Syrie : la femme de Bachar al-Assad, appelée à arrêter son mari
Women Under Siege : une carte interactive des violences sexuelles en Syrie

Voir aussi :  violence    international    crime   
 

Commenter

0 commentaire

Hot-Lexique

Entreprises partenaires

Fermer