Italie : remettre en cause la virilité est passible d'amende

Italie : remettre en cause la virilité est passible d'amende
Italie : remettre en cause la virilité est passible d'amende
Un Italien a été condamné à payer une amende pour avoir insulté son cousin. L'injure ? L'avoir accusé de « ne pas avoir de couilles ». Un propos considéré comme une atteinte à la virilité par la Cour de cassation.
A lire aussi
Procrastination : et si vous aviez raison de tout remettre au lendemain ?
Mag
Procrastination : et si vous aviez raison de tout...


En Italie, on ne plaisante pas avec la virilité. Un homme s’est vu condamné à payer une amende par un tribunal après avoir accusé son cousin de « ne pas avoir de couilles » lors d’une dispute. C’est la plus haute instance judiciaire italienne, la Cour de cassation, qui a fait de cette remise en cause de la virilité un délit passible d’une amende, après des années de bataille juridique.

Selon le juge Maurizio Fumo, dont le jugement a été cité par l’agence italienne Ansa, l’injure employée implique « non seulement un manque de virilité de la personne visée, mais aussi une faiblesse de caractère, un manque de détermination, de compétence et de cohérence, autant de vertus, qui, à tort ou à raison, sont identifiées comme appartenant au genre masculin ».

Le cas jugé était celui d’un homme, Alberto, juge de paix, qui avait proféré cette insulte à l’encontre de son cousin Vittorio, avocat. L’altercation entre les deux hommes s’était déroulée dans un tribunal, lors d’un échange animé en public, à Potenza, dans le sud de l’Italie. « Outre la vulgarité du terme échangé, l'expression est de surcroît injurieuse », a indiqué le juge Fumo, qui a estimé que l’insulte ayant été proférée sur leur lieu de travail en présence de tiers, elle pouvait porter atteinte à la réputation de Vittorio.

Source : europe1.fr
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Education : « Les garçons se font punir pour affirmer leur virilité »
Remarques machistes à l'Assemblée sur la robe de Cécile Duflot (Vidéo)