FMI : Christine Lagarde aborde l’homosexualité de son cousin dans un spot gay-friendly

FMI : Christine Lagarde aborde l’homosexualité de son cousin dans un spot gay-friendly
FMI : Christine Lagarde aborde l’homosexualité de son cousin dans un spot gay-friendly
Dans cette photo : Christine Lagarde
Le FMI (Fond Monétaire International) a réalisé un spot à l'occasion de la campagne « It gets better » (« ça s'arrange »), destinée à donner de l'espoir aux jeunes homosexuels, bisexuels et transgenres victimes de discrimination. Plusieurs employés gays y parlent d'eux, et Christine Lagarde y évoque son cousin homosexuel.
A lire aussi
Où courir à Paris : les meilleurs spots de running de la capitale
Mag
Où courir à Paris : les meilleurs spots de running de la...


Dans le cadre de la campagne gay friendly « It gets better » (« ça s’arrange »), destinée à redonner espoir et courage aux jeunes homosexuels, bisexuels ou transgenres qui pourraient faire face à des discriminations, le FMI a publié un spot où plusieurs employés homosexuels témoignent.  

Différents témoignages d’espoir

Dans la vidéo d’une douzaine de minutes, ils évoquent la découverte de leur différence, leur coming out, et leurs parcour au sein du Fond Monétaire International. Revenant sur des moments parfois difficiles, des « heures sombres », ils délivrent aux destinataires de la vidéo un message d’espoir et de tolérance, et leur conseillent de « s’accrocher. » Chacun annonce aujourd’hui vivre fièrement son homosexualité, avoir fondé un foyer heureux et réussit une carrière ambitieuse.

Christine Lagarde parle de son cousin

Christine Lagarde, directrice du FMI, intervient à la fin de la vidéo, après les témoignages des employés. Elle raconte l’anecdote d’un cousin, aujourd’hui âgé d’une soixantaine d’années, qui né dans une famille catholique et conservatrice, a passé des années à « se cacher, à faire semblant. » Il n’au avoué son homosexualité à sa mère « aimante mais très dominatrice » qu’avant la mort de cette dernière, sur les conseils de l’ancienne ministre de l’Économie. Elle lui a alors répondu : « je l’ai toujours su. Pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt ? Je t’aime et je t’aimerai toujours. »

Christine Lagarde conclut la vidéo en conseillant d’être « fier de ses différences » : « Je sais à quel point on peut se sentir seul dans ces circonstances, et je suis très fière d’être à la tête d’une organisation où les gens peuvent assumer ce qu’ils sont. »


La campagne It Gets Better a été créée en 2010 par l'auteur Dan Savage, qui a posté une vidéo sur YouTube dans laquelle il donnait un message d'espoir aux jeunes gays, bisexuels et transgenres qui faisaient face à des discriminations et dans laquelle il leur disait que leur situation s'améliorerait. Ont suivi des témoignages et encouragements de célébrités, organisations ou hommes politiques tels que Barack Obama, Facebook, Google, Colin Farrell, Anne Hathaway ou Pixar.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Affaire Tapie : Christine Lagarde doit-elle quitter ses fonctions au FMI ?
FMI : une femme pour 23 hommes, Christine Lagarde veut plus de parité
Christine Lagarde, première femme à la tête du FMI