Muirfield : le club de golf interdit aux femmes fait scandale

Par La rédaction
Publié le 17 juillet 2013

Muirfield : le club de golf interdit aux femmes fait scandale

Muirfield : le club de golf interdit aux femmes fait scandale

© muirfield.org
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Alors qu'il accueille le prestigieux tournoi de golf « The Open », le club écossais de Muirfield, à Édimbourg (Écosse) est lourdement critiqué pour sa politique anti-femme. Le club privé n'accueille en effet que des membres masculins. Le Premier ministre écossais a d'ores et déjà annoncé qu'il ne se rendrait pas au tournoi, tandis qu'une association de promotion du sport féminin critique le choix même de ce club pour accueillir l'Open.

 

Alors que le club de golf de Muirfield, une institution d’Édimbourg (Écosse), se prépare à accueillir le gratin du golf mondial pour le prestigieux « Open », une compétition majeure, il doit faire face à une pluie de critiques. Il a en effet déclenché l’ire d’hommes politiques, d’associations et des médias pour son choix de n’accepter que des membres masculins sur ses greens.

Une décision contestée par l’opinion publique

La Women Sport and Fitness Foundation (WSFF) a mené un sondage sur le sujet : 55% des golfeurs pensent qu’accueillir une compétition majeure dans un club qui n’accepte que les hommes entache la réputation du golf. L’association critique directement le choix même du club pour l’Open par le R&A, l’organisme décideur, qui « n’est en phase ni avec les golfeurs, ni avec l’opinion publique ». D’un point de vue plus large, la politique du club de Muirfield ne fait pas non plus recette auprès des sondés. Ils sont 7% à approuver l’idée que les clubs de golf puissent pouvoir n’accepter que les hommes.

Pour la présidente de la WSFF, Sue Tibbals, « les politiques d’admission sexistes de Muirfield sont absurdes au XXIe siècle ». Elle regrette que de telles initiatives soient prises alors « qu’un grand nombre d’institutions du golf travaillent très dur pour casser ces clichés ».

Boycott du Premier ministre

Le Premier ministre écossais, Alex Salmond, amateur notoire de golf, n’ira pas cette année à l’Open. Il n’approuve pas non plus le choix du club de Muirfield, dont la politique est « indéfendable au XXIe siècle ». Ces critiques répétées pourraient bien finir par payer : Alastair Brown, secrétaire historique du club, pourrait bien plier bagage après le tournoi. Il avait déclaré en 2012 que des membres féminins à Muirfield n’étaient « absolument pas au programme ».

Il pourrait être remplacé par Stuart McEwen, personnalité apparemment beaucoup moins conservatrice. D'après une source proche du club, citée par le Telegraph, « l’idée de femmes membres est ouvertement discutée, plutôt que chuchotée ».

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Parité : deux femmes intègrent le club de golf masculin Augusta National
Le sport féminin à la télé, c'est pour bientôt...
Sexisme en F1 : pour Stirling Moss, les femmes n'ont pas "l'aptitude mentale" pour ce sport
Sport féminin : Céline Dumerc sait que "la révolution ne se fera pas en un jour"

Voir aussi :  sport    hommes / femmes    sexisme   
 

Commenter

2 commentaires

Plus de soleil - 17/07/13 12:53
Il faut s'ouvrir au monde et faire avec les femmes qui le composent... Si ce golf ne change pas d'attitude envers les femmes, il pourrait être boycotté.
country33 - 17/07/13 13:15
C'est quoi encore ce sexisme pur et dur je en comprends pas de tels comportements lors des tournois c'est complétement idiot.

les femmes de l'année

Entreprises partenaires

Fermer