Nelson Mandela : son sosie veut marcher sur ses pas

Nelson Mandela : son sosie veut marcher sur ses pas
Nelson Mandela : son sosie veut marcher sur ses pas
Dans cette photo : Nelson Mandela
Disparu le 5 décembre dernier à 95 ans, Nelson Mandela a laissé derrière lui un pays où Noirs et Blancs vivent désormais côte à côte, mais où les inégalités restent criantes. Il peut néanmoins compter sur Ayanda Mbatyothi, son sosie officiel, pour continuer son combat pour l'égalité.
A lire aussi
Zuriel Oduwole, l'incroyable ado qui veut changer la vie des jeunes Africaines
News essentielles
Zuriel Oduwole, l'incroyable ado qui veut changer la vie...


Les mêmes traits que Mandela jeune, les mêmes yeux en amande, et la même raie sur le côté gauche que celle qu'il arborait lors de son arrestation, en 1962. Il n'y a aucun doute : Ayanda Mbatyothi, un Sud Africain de 37 ans, cultive sa ressemblance avec Madiba, son idole. Alors que Nelson Mandela s'est éteint le 5 décembre dernier à l'âge de 95 ans, l'ancien président d'Afrique du Sud a trouvé en son sosie officiel un allié de choix pour continuer à enseigner les valeurs universelles de liberté et d'égalité.

« Madiba n'a jamais oublié le peuple. Je vais essayer de continuer à porter cette idée, a déclaré Ayanda Mbatyothi. Lui qui est né dans un township défavorisé à l'est de l'Afrique du Sud considère que ressembler au héros national lui confère « une forte responsabilité ». Comme Nelson Mandela, Ayanda Mbatyothi veut d'ailleurs, à sa manière, œuvrer pour un monde meilleur, en participant régulièrement à des évènements caritatifs. « Madiba avait l'habitude d'organiser des fêtes de Noël pour les enfants, explique-t-il. J'ai décidé de faire l'inverse : je suis un jeune Mandela et j'organise une fête de Noël pour les personnes âgées. »

Pour animer ces soirées, Ayanda Mbatyothi n'hésite d'ailleurs pas à coller au plus près à l'image du héros national en copiant même les intonations de sa voix. La ressemblance avec le leader du Congrès national africain (ANC), lorsqu'il récite le discours prononcé par Mandela lors de son procès, est frappante.

Ayanda Mbatyothi aime d'ailleurs raconter que sa ressemblance avec Nelson Mandela avait, dans les années 1990, troublé le principal intéressé. Alors qu'il assistait à un meeting de l'ANC, il aurait tapé sur l'épaule de Mandela, alors président, et lui aurait dit en empruntant son intonation de voix : « Ah, vous êtes mon jumeau ». « Mandela s'est tourné vers moi, a dit "Mon Dieu !" et s'est mis à rire », se rappelle Mbatyothi.

Lui qui a incarné son mentor dans un film sud-africain sur Mandela et dans un documentaire sur l'ANC a fait la semaine dernière le déplacement jusqu'à Qunu pour lui rendre un dernier hommage. Malheureusement, même sa ressemblance avec Madiba ne lui a pas permis d'assister à ses obsèques, ces dernières s'étant déroulé dans la plus stricte intimité.

À voir
Aussi