Oscar Pistorius et Reeva Steenkamp : l’affaire de meurtre en 5 dates clés

Par Elise Petter
Publié le 2 juillet 2014

La presse s'empare de l'affaire Oscar Pistorius et de la mort Reeva Steenkamp

La presse s'empare de l'affaire Oscar Pistorius et de la mort Reeva Steenkamp

© ABACA
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Le 14 février 2013, le corps de Reeva Steenkamp est retrouvé dans la salle de bain de son petit-ami qui n’est autre que le champion d'athlétisme Oscar Pistorius. C’est le sportif qui a tiré, pensant avoir à faire à un cambrioleur. Alors que le procès d’Oscar Pistorius reprend en Afrique du Sud, Terrafemina revient en 5 dates sur l'un des faits divers les plus médiatisés de ces 10 dernières années.

 

En ce début de mois de juillet 2014, le procès pour meurtre d’Oscar Pistorius a repris en Afrique du Sud. Le sportif risque 25 années de prison s’il est reconnu coupable. Terrafemina se propose de revenir en cinq dates sur l’histoire tragique de Reeva Steenkamp et Oscar Pistorius.

 

Septembre 2009 : Pistorius dans la tourmente

La première ombre dans le dossier Pistorius remonte à l’année 2009 lors de laquelle le sportif est accusé d’avoir violenté une jeune femme nommée Cassidy Taylor-Memmory durant une soirée. Peu inquiet suite à la plainte, le sportif aurait signé des autographes pendant son passage au commissariat, avant de réclamer 1,7 million d’euros à la plaignante à qui il reproche de lui avoir fait perdre des sponsors. Bien décidée à avoir gain de cause malgré tout, Cassidy Taylor-Memmory décide de maintenir sa plainte, et c’est finalement Pistorius qui abandonnera peu de temps après la mort de Reeva Steenkamp, sans doute pour ne pas donner trop d’importance à cette histoire qui ternit encore un peu plus son image.

 

4 juillet 2012 : un héros est né

Surnommé « The Blade Runner », Oscar Pistorius est le premier athlète amputé à se qualifier aux épreuves d'athlétisme pour les Jeux olympiques. Rapidement, il devient un véritable héros dans le monde entier. Tant et si bien que le Time Magazine le classe parmi les cent personnes les plus influentes au monde. Le sportif enchainera ensuite les victoires, en récoltant de nombreuses médailles lors de compétitions internationales.

 

4 novembre 2012 : le coup de foudre entre Reeva et Oscar

Très attiré par les belles blondes, l'histoire dit qu'Oscar Pistorius serait immédiatement tombé sous le charme de la très belle Reeva Steenkamp  après avoir croisé son regard pendant une compétition automobile sur le circuit de Kyalami. Immédiatement, le sportif aurait proposé au mannequin de l’accompagner durant la cérémonie de remise des South African Sports Awards le jour même. Une histoire d’amour était née, avec tragiquement ses hauts et ses bas.

 

14 février 2013 : le jour du drame

Pour leur première Saint Valentin en tant que couple, Oscar Pistorius et Reeva Steenkamp passent une partie de la soirée ensemble, au domicile du sportif. L’ambiance au sein du couple est un peu tendue depuis quelques semaines, Oscar Pistorius ayant manifestement du mal à contrôler ses crises de jalousie. Pourtant, selon la défense de Pistorius, la soirée se serait déroulée sans problème et ce, jusqu'au drame. Persuadé d’entendre des bruits dans sa salle de bain, le champion affirme avoir pensé à l'intrusion d'un cambrioleur, il tire à plusieurs reprises à travers la porte, tuant sur le coup sa compagne. Oscar Pistorius contacte ensuite les secours et aurait tenté de stopper l’hémorragie.

 

3 mars 2014 : le début d’un procès fleuve

Plusieurs mois après le drame, c’est le 3 mars 2014 que s’ouvre le procès fleuve de Pistorius. Un procès qui fait grand bruit dans le monde entier qui semble vouloir durer. En effet, alors que le jugement devait être rendu le 16 mai dernier, le procès vient de reprendre au mois de juillet 2014 après des examens psychiatriques qui ont révélé que Pistorius était parfaitement sain d’esprit lors du drame. Malgré une accusation très virulente, Pistorius a plaidé non coupable pour le meurtre de Reeva Steenkamp, et campe sur sa version du cambrioleur.

 

« Je crois que l'accusation n'a aucune base pour prétendre que j'ai voulu tuer Reeva. Bien que j'admette avoir infligé les tirs mortels, il s'agit d'un accident »

Voir aussi :  people   
 

Commenter

0 commentaire

Fermer