Affaire DSK : la plaignante aurait menti, DSK doit comparaître

Par Candice Satara-Bartko
Publié le 1 juillet 2011

Affaire DSK : la plaignante aurait menti, DSK doit comparaître
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Coup de théâtre dans l’affaire DSK. L'accusation serait, selon le New York Times, « sur le point de s'effondrer ». Dominique Strauss Kahn comparaît ce vendredi à 17h30, l’enquête pourrait basculer.


Un rebondissement inattendu dans l’affaire DSK pourrait faire basculer l’enquête et libérer l’ancien patron du FMI. Selon le New York Times, l’accusation serait « sur le point de s'effondrer ». Dans un communiqué, le procureur a fait savoir que DSK comparaîtrait ce vendredi à 17h30.
Cette audience totalement imprévue pourrait radicalement changer la donne. D’après le quotidien new-yorkais, les services du procureur mettent en doute les déclarations de la femme de Chambre, Nafissatou Diallo. Celle-ci « aurait menti continuellement et ne serait plus un témoin crédible » aux yeux des enquêteurs.
De plus, elle serait liée à des personne impliquées dans des affaires criminelles et du blanchiment d'argent. Le lendemain des faits, elle aurait contacté un trafiquant de drogue en prison pour lui demander si elle avait intérêt à poursuivre ses accusations contre DSK. « De fait, M. Strauss-Kahn pourrait voir son assignation à résidence levée, signe qu'il est probable que les accusations criminelles graves portées contre lui ne seront pas maintenues », conclut le New York Times.
S'il est libéré, pourrait-il encore se relancer dans la course à la présidentielle ? La clôture des candidatures à la primaire socialiste est fixée au 13 juillet.




(Source : le Monde)


VOIR AUSSI

DSK : ses avocats contestent l'identification par la femme de chambre

DSK : le déjeuner avec sa fille Camille au cœur de l'enquête
Affaire DSK : lire le compte-rendu complet du procureur
DSK : Thibault de Montbrial cherche des victimes en France
L'avocat de la femme de chambre Douglas Wigdor fouille le passé de DSK
Affaire DSK : Taylor et Brafman ne veulent pas salir la plaignante
Affaire DSK : un sujet tabou pour les époux Agnifilo
DSK : que va-t-il se passer lors de l'audience du 18 juillet ?
Harcèlement, agression sexuelle…. Que dit la loi ?

L’INFO PAR LES MEMBRES

Tristane Banon : une autre "affaire DSK" en France ?
Affaire DSK : Les américains expriment leur sentiment « anti-français »
Anne Sinclair et DSK : 50 000 $ par mois pour une villa de 632 m2 à Tribeca
Affaire DSK : Anne Sinclair, portrait d'une femme amoureuse

Voir aussi :  etats-unis    politique   
 

Commenter

7 commentaires

bernardo - 01/07/11 10:55
Je n'ai qu'un mot : IN-CRO-YABLE !
julls - 01/07/11 11:02
Ah, serait-il sorti d'affaire ?? Quoi qu'il arrive ça aura quand même entaché sa carrière
exhine - 01/07/11 17:12
Et dire que certains s'offuquent de la présomption d'innocence et de la non application systématique de la prison préventive , ce genre de dossier devrait les faire réfléchir sans préjuger d'une non-culpabilité quelconque
dakota76 - 03/07/11 19:44
Cette affaire aura beaucoup de conséquences sur sa carrière politique tout de même.
country33 - 09/08/11 14:16
Pognon et mensonges à tous les coins de rues pour cette affaire, alors attendons la fin de schoses , voir qui gagnera.
Pipinousse - 29/08/11 09:16
Toute cette affaire a fait beaucoup de mal a cet homme politique qui Grace a sa notoriété ,a son argent ,au pouvoir a réussi a se sortir de toute cette affaire qui au début lui valait 74 ans de prison
jeant - 14/09/11 17:42
Le rapport médical concluait pourtant au viol...

Hot-Lexique

Entreprises partenaires

Fermer