Femmes et art au Maroc

Par
Publié le 14 avril 2009

Le Maroc possède des atouts naturels et historiques très importants et un patrimoine culturel riche et diversifié. L'audace de son milieu artistique grandit aujourd'hui sur toutes les scènes.  De le peinture au cinéma, une nouvelle génération est en pleine ebullition.
Femmes et Art au Maroc


Pour pouvoir visionner cette emission, veuillez télécharger le plugin Flash Player disponible en cliquant ici.

 

Le Maroc

Le Maroc possède des atouts naturels et historiques très importants et un patrimoine culturel riche et diversifié. La population marocaine compte 38 millions d'habitants, dont 99 % d’Arabes-Berbères et 1 % d’européens. Les principales villes sont Rabat, Casablanca, Tanger, Fès, Marrakech, Beni Mellal ou l’on recense 99 % de Musulmans.

 

Le tourisme au Maroc


Le secteur du tourisme constitue un levier de croissance pour le Maroc car il représente la principale source d'investissement et de création d'emplois. Leur cible est principalement les touristes européens, puisque le Maroc propose : soleil, proximité, et tarifs bas.

Depuis 2001, le Maroc a fait du tourisme un secteur prioritaire dans sa stratégie de développement en lançant un plan ambitieux (plan Azur) dont l'objectif est d'accueillir dix millions de touristes par an à l'horizon 2010.


Dans ce sens, l'ouverture du transport aérien a été lancée depuis 2004 afin de dynamiser le secteur. En brisant le monopole public longtemps exercé par la RAM (Royal Air Maroc) sur le ciel marocain, le trafic des passagers a enregistré un essor remarquable puisque le nombre de visiteurs a presque doublé, passant de 5,3 millions en 2003 à 10,1 millions en 2008.


La place de la femme

 

Le Maroc est aujourd'hui une vraie référence à la fois dans le monde arabe mais aussi dans le monde occidental, et notamment en matière de statut de la femme, comme l’a affirmé la secrétaire d'Etat française en charge de la Politique de la ville, Fadela Amara. Les batailles sont nombreuses, et les femmes veulent «en être» !


Pourtant, seulement 7% du patrimoine foncier appartient aux femmes, l’accès aux fonds est difficile et les niveaux de salaires moins élevés que ceux de leurs confrères masculins.

Aux rangs les plus élevés des organisations, la représentation féminine n’a pas connu d’évolution majeure depuis la IXe Conférence mondiale sur les femmes en 1995. Mais les femmes marocaines  l’affirment : le partage du pouvoir est gage de développement. L

e Maroc doit suivre l’évolution amorcée par les pays du Nord comme l’Irlande et la Finlande. Dans ce pays, le gouvernement compte 12 femmes sur 20 ministres, soit 60%, c’est un record mondial.

 

La femme active en quelques chiffres


Proportion des femmes dans la population au Maroc : 52%


Nombre des femmes participant à la force de travail : 40%


Nombre de femmes chefs d’entreprises : Environ 1.750


Nombre de femmes au Parlement marocain : 35


Taux de femmes à la première Chambre : 10,8%


Taux de femmes à la seconde Chambre : 1,1%


Nombre de femmes dans le gouvernement marocain : 2


Nombre de femmes ambassadeurs et consuls : 6


(source : Diane DAUDIN CLAVAUD / L'Economiste)

 

ALLER PLUS LOIN :

Les femmes dans le monde c'est sur Terrafemina.
Découvrez le nouveau code de la famille au Maroc ainsi que les nouveaux codes vestimentaires.

 

 

 

Hakima Fassi-Fihri

Marocaine née à Paris, Hakima Fassi Fihri est diplômée en Droit Privé de l'Université Mohamed V de Rabat, et en Droit Européen de l'Université Pierre Mendes France de Grenoble . Depuis plus de dix années elle est impliquée dans l'enseignement de disciplines juridiques telles le droit des sociétés, et a exercé le conseil juridique dans des cabinets internationaux d'avocats d'affaires en France et au Maroc.

Elle est actuellement en charge de la Direction des Affaires Juridiques et des Ressources Humaines de l'Université Internationale de Rabat, et membre de son Directoire, et enseigne le droit des Affaires des Pays Arabes à l'Université d'Assas Paris II. Parallèlement, elle poursuit une thèse de doctorat en à l'Université Pierre Mendès France Grenoble II, sur un sujet en relation avec la problématique de la reconnaissance des mariages mixtes/inter-religieux dans les pays où la réglementation en la matière est d'essence religieuse.

Passionnée de culture et d'écriture, elle est engagée dans des activités associatives ayant trait au droit de la famille au Maroc, et intervient régulièrement sur ces sujets au Maroc et à l'international.

Elle est mariée et mère de deux garçons.

 

Voir aussi :  monde    maroc   
 

Commenter

8 commentaires

isa169 - 05/03/10 21:30
le taux des femmes actives au maroc est bien faible!
joelasaucisse - 17/04/10 22:37
En effet, la femme a l'air bien moins représentée dans les instances que chez nous. Des efforts ont pourtant été faits visiblement.
ceciloute2009 - 18/04/10 22:24
il semble que la femme ne soit pas autant libre suivant les régions du maroc mais néanmoins le roi du maroc a fait bouger bien des choses
mamaille - 30/06/10 15:39
Je pense que le Maroc est véritablement en plein essor, cependant pour ce que j'ai y vu les femmes ne sont pas en reste mais encore trop frilleuses pour les décisions importantes, mais elles se gérent pas mal !
pussy01360 - 27/08/10 14:02
le Maroc est en pleine révolution et la femme y a de plus en plus sa place, c'est très bien; il faut que ça continue comme ça.
country33 - 13/06/11 19:01
Le Maroc voudrait se mettre à la page et révolutionner les vieielles habitudes en les dépoussièrant. C'est bien je trouve , si les autres pays pouvaient faire pareil.
Pipinousse - 15/08/11 15:56
Je pense qu'au Maroc les femmes avancent lentement mais surement et il est grand temps pour elles de tentaient de faire avancer les choses
country33 - 19/01/12 22:42
C'est certain qu'il y a de très belles choses faites par les femmes marocaine mais elles ont énormément de talent et de dextérité pour tout ce qui est fragile et délicat à faire.

Entreprises partenaires

Fermer