Les musulmans de France rejettent le mariage arrangé et la polygamie

Les musulmans de France rejettent le mariage arrangé et la polygamie
Les sites de rencontres communautaires explosent auprès des musulmans de France qui rejettent majoritairement la polygamie et le mariage arrangé, selon une étude Ifop pour le site de rencontre Inchallah.com.

Voici une étude qui a de quoi tordre le coup aux idées reçues sur le rapport des musulmans aux traditions et notamment en matière de mariage. Selon une enquête Ifop réalisée pour le site de rencontre musulman inchallah.com, 83% des membres de leur communauté s’opposent au mariage arrangé et à l’idée que les parents choisissent le conjoint de leur enfant, lorsque 34% s’opposent à la légalisation de la polygamie en France. Les résultats de l’enquête témoignent d’un fort attachement de cette communauté pour le mariage (66% contre seulement 23% des Français). Si 73 % des musulmans rejettent le fait d’avoir des rapports sexuels avant la noce, ils sont aussi 53% à refuser l’idée d’un mariage avec une personne d’une autre religion mais 69% n’excluent pas l’union avec quelqu’un d’une autre culture. Dans une communauté entre modernité et tradition, on notera un très fort engouement pour les sites de rencontres entre personnes de confession musulmane. 66% se disent intéressés par ce type de site, plus approprié pour rencontrer quelqu’un de leur religion qu’un bar (39%) ou une boîte de nuit (20%).

VOIR AUSSI

Existe-t-il un féminisme musulman ?
Comment les femmes défient le pouvoir en Iran

Internet : Love Machine numérique