Le 35ème Marathon de Paris solidaire avec le Japon

Le 35ème Marathon de Paris solidaire avec le Japon
40.000 personnes seront au départ du 35ème marathon de Paris ce dimanche matin.

Pendant 42.195 km, ces afficionados de l’effort et du dépassement devront traverser Paris à vive allure, suivant pas à pas le fameux tracé bleu.

Le vainqueur du parcours touchera un chèque de 50 000 euros à condition de mettre moins de 2h11 minutes et 45 secondes. Dans le cas contraire, il touchera la moitié soit 25 000 euros. Les calculs sont simples. S’il compte repartir avec le gros lot, le vainqueur doit maintenir un rythme moyen de plus de 20km/h.

L’endurance est avant tout un défi lancé à soi-même, un dépassement de ses capacités sachant qu’entre le 32ème et le 37ème kilomètres, les marathoniens doivent surmonter l’inévitable « mur de douleur ».

Ce 35ème marathon sera également l’occasion pour la ville de Paris de marquer sa solidarité avec le Japon. «Une minute de silence sera respectée en solidarité du peuple japonais et plusieurs initiatives accompagneront la course», a indiqué Joël Lainé, le directeur du Marathon de Paris.

Bertrand Delanoë, maire de Paris, et Yasuo Saito, ambassadeur du Japon en France, donneront le coup d’envoi sur les Champs Elysées vers 8h45. « Nous courons pour vous » sera inscrit en japonais sur une banderole présente au départ de l’épreuve. Des drapeaux seront également portés par une vingtaine de coureurs. Enfin, les organisateurs du Marathon de Paris et la Croix Rouge Française ont mis en place un système de collecte sur le site officiel de l’épreuve afin de reverser les dons à la Croix-Rouge Japonaise.

Bon courage à tous les marathoniens...

VOIR AUSSI:

Running Expo s'installe à Paris

Santé : les Français ne font pas assez de sport

Coup d’envoi de la Course des Héros

angel95
J'aimerais bien en faire une course de marathon en plus pour une bonne cause comme cela !

Fleurdesmontagn
Une solidarité avec le Japon, mais qui va rapporter autant d'argent pour le vainqueur de ce marathon, tout le monde va s'y précipiter, à condition qu'il adore la course, bien sûr!

comments powered by Disqus