Rugby : Chabal, mis à pied par le Racing, regrette ses propos

Rugby : Chabal, mis à pied par le Racing, regrette ses propos
Les propos que Sébastien Chabal a tenus sur les arbitres, le mettent sous le coup d’une sanction disciplinaire. Coup de gueule ou coup de pub?

C’est lors d’une interview accordée au Journal du Dimanche que Sébastien Chabal a exprimé son opinion sur les arbitres. Non seulement le colosse a-t-il traité les arbitres du Top 14 de « nuls », mais il a également affirmé  qu'ils favorisaient le club de Castres et celui de Biarritz.

Dans son livre autobiographique « Ma petite étoile », il parle également de l’arbitrage. «Vous avez lu le livre, j'en parle de manière bon enfant sur dix pages, on ne peut pas sortir des mots de leur contexte comme cela», « Si j'ai blessé des gens, j'en suis désolé », ce n'était pas le but, « je respecte trop les gens pour ça », a-t-il dit ce matin au micro de RTL.

Quoiqu’il en soit, le Racing Club Métro l’a mis à pied tant que la commission de la discipline de la Ligue Nationale de Rugby n’aura pas rendu son verdict. Sébastien Chabal accuse le coup, se dit quand même « protégé par son club actue l» mais est profondément blessé de ne pas pouvoir jouer tant que la commission n’aura pas statué sur son cas.

Pierre-Yves Revol, président de la Ligue Nationale de Rugby n’accorde aucun crédit aux propos de Chabal, jugeant les dires du joueur « insultants et injurieux à l’égard du corps arbitral, peut-être destinés à créer un événement autour du lancement de son livre ».

Affaire à suivre de très près donc…

VOIR AUSSI

Rugby: les résultats du Tournoi des Six Nations

Santé : les Français ne font pas assez de sport