Terranova : 48 propositions pour révolutionner l'égalité homme-femme

Terranova : 48 propositions pour révolutionner l'égalité homme-femme
Terranova : 48 propositions pour révolutionner l'égalité homme-femme
Le think tank Terranova, proche du PS, publie aujourd'hui 48 propositions pour faire avancer l'égalité homme-femme. Tous les domaines sont abordés, du travail au congé paternité, en passant par l'éducation et les impôts.
A lire aussi
Être vierge pour pouvoir aller à l'université ? La proposition hallucinante d'un député égyptien
News essentielles
Être vierge pour pouvoir aller à l'université ? La...

L'égalité entre homme et femme se résume aujourd'hui en France à la parité politique et salariale. Le think tank proche du PS, Terranova, publie aujourd'hui sur son site une liste de 48 propositions pour révolutionner l'égalité homme-femme.
« L'égalité entre les sexes met la personne au centre des débats, quel que soit son sexe. Ce combat appelle une nouvelle organisation économique, sociale et sociétale, fondée sur un nouveau contrat social » explique Terranova. En rappelant que les femmes sont encore peu présentes sur la scène politique (18,5% des députés et 13,8% des maires sont des femmes) et aux postes à responsabilité (11% des cadres dirigeants dans les 5.000 plus grandes entreprises françaises sont des femmes) mais aussi qu'elles s'occupent de 80% des tâches ménagères et des soins aux enfants, Terranova soutient que « les hommes doivent faire leur révolution », car ils subissent autant que les femmes le système de domination masculine.
En encourageant notamment l'allongement de la durée du congé paternité, Terranova estime qu'il « est temps de considérer que s'occuper de ses enfants, ce n'est pas déserter lâchement une guerre économique qui ne se gagnerait qu'après 18h30, mais aussi contribuer au bien-être collectif ».

Quelques-unes des propositions de Terranova :
- Lutter contre la représentation sexiste des jouets, les filles un balai à la main et les garçons jouant avec un camion.
- Instaurer au collège et au lycée des cours d'économie familiale (cuisine, ménage, consommation, soins aux enfants) pour les garçons et pour les filles.
- Interdire les réunions de travail débutant avant 9 heures et après 18 heures.
- Étendre l'actuel congé paternité à huit semaines : les deux premières semaines suivant la naissance de l'enfant seraient obligatoires, les six dernières semaines à prendre dans les quatre mois suivant la naissance.

(Source : Libération)

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

L’égalité homme-femme à l’ordre du jour de la présidentielle
Égalité homme-femme : la France en bas du classement mondial
Un label mondial pour évaluer l’égalité homme-femme
Sexisme à l’Assemblée : Bernard Accoyer dénonce des accusations infondées
Polémique sur le port de la jupe à l’Assemblée
Comment réagir face à une remarque sexiste ?

À voir
Aussi