Tristane Banon : une photo privée pourrait salir sa réputation face à DSK

Tristane Banon : une photo privée pourrait salir sa réputation face à DSK
Tristane Banon est en pleine tourmente médiatique depuis qu’elle a fait part d’un incident datant de 2003 lors duquel Dominique Strauss-Kahn aurait tenté d’abuser d’elle à l’occasion d’une interview. Depuis mercredi soir, une photo de la romancière plutôt tendancieuse circule sur les réseaux sociaux.

Depuis deux jours, une photo volée de Tristane Banon circule sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Sur cette photo en noir et blanc, on peut y voir Tristane assise sur un canapé, entourée de trois hommes. Jusque-là, aucun souci. Petit détail fâcheux : elle se fait toucher la poitrine en affichant un sourire jusqu’aux oreilles.

Deux des protagonistes présents sur le cliché ont rapidement été identifiés par les internautes. Il s’agit de Christophe Beaugrand, ancien trublion de Canal+, journaliste sur Europe 1 et occasionnellement sur TF1 dans les émissions « Carré Viiip » et « 50 min inside ». L’autre homme est Adrien Rohard, journaliste sur Europe 1.

Sur son Twitter, ce dernier a posté le tweet suivant « Je suis scandalisé qu'une photo de Tristane Banon sur laquelle je me trouve se retrouve utilisée à des fins politiques et aussi triviales ».

Christophe Beaugrand a de son côté ajouté le commentaire suivant "Oui c'est moi [sur la photo]. Tristane est une amie, je l'aime beaucoup et je la soutiens" avant de préciser qu’ "il est évident que c'est pour nuire à Tristane. Ça me fait de la peine".

Adrien Rohard a donné plus d’information sur l’origine de cette photo. Le cliché se serait trouvé sur son compte Facebook, sur celui de Tristane Banon et de Christophe Beaugrand. Logiquement, cette photo n’est accessible qu’aux « amis » de ces profils. La fuite proviendrait donc de l’un de ces comptes.

Des petits plaisantins ont clairement souhaité nuire à Tristane Banon qui vient de porter plainte contre DSK par l’intermédiaire de son avocat David Koubbi. Une enquête préliminaire est en cours.

A l’image de la tournure que prend l’affaire du Sofitel, Tristane Banon se doit d’être attentive à tous les éléments qui pourraient jouer en sa défaveur.

Cette affaire dans l’affaire est également l’occasion de rappeler la nécessité de maitriser sa e-réputation.

Afin de ne pas contribuer à la propagation de ce cliché, nous ne le mettrons pas en ligne pour des raisons évidentes de respect de la vie privée.

VOIR AUSSI

Affaire DSK : l’interview de Tristane Banon au JT de France 2 (VIDEO)

DSK bis : Qui est vraiment David Koubbi, l’avocat de Tristane Banon ?

Tristane Banon dans la DSK frénésie

Tristane Banon : une autre 'affaire DSK' en France ?

DSK : Tristane Banon n'avait « rien vu venir »

Affaire DSK : Tristane Banon va porter plainte pour tentative de viol

Daddy Frénésie, de Tristane Banon