DSK ne veut pas être impliqué dans l'affaire du Carlton de Lille

Dominique Strauss-Kahn veut être entendu par les juges d'instruction lillois qui enquêtent sur l'affaire de proxénétisme au Carlton et dans d'autres hôtels de Lille, et dénonce des « extrapolations hasardeuses et malveillantes ». Son nom aurait été évoqué en tant que client de prostituées.


À peine soulagé après le classement sans suite de la plainte de Tristane Banon, Dominique Strauss-Kahn veut désamorcer la nouvelle affaire dans laquelle son nom a été cité. Depuis quelques jours, des médias mentionnent l’ancien patron du FMI comme un client potentiel de prostituées entendues dans l’enquête sur un réseau de proxénétisme lillois. Alors qu’il se rendait au bureau de vote de Sarcelles (Val-d’Oise) dans le cadre de la primaire socialiste, il a déclaré vouloir « mettre un terme aux insinuations et extrapolations hasardeuses et encore une fois malveillantes », et aurait demandé à être entendu « le plus rapidement possible par les juges ».

L’affaire du Carlton
Cinq personnes ont été mises en examen la semaine dernière à Lille dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en mars dernier pour des faits de proxénétisme, association de malfaiteurs et blanchiment, et les trois hôtels concernés, dont l’hôtel Carlton, ont été fermés pour trois mois. Des policiers lillois seraient également impliqués. Selon le Journal du Dimanche, l’enquête s’intéresse aussi à des voyages Lille-New York de certaines prostituées du réseau identifié. Pour l’instant, aucune convocation de DSK n’est prévue par le parquet de Lille.

(Source : Libération)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

DSK : La plainte de Tristane Banon classée sans suite
Affaire DSK : Tristane Banon va publier un livre dans 10 jours
DSK : Tristane Banon n'avait « rien vu venir »


L'INFO DES MEMBRES

Affaire DSK-Tristane Banon : politiques, journalistes, qui était au courant ?